Skip to main content
Recherche sur liberal.ca

Économie

78 % des bénéficiaires du Fonds chantiers Canada sont des circonscriptions conservatrices

Publié le 5 février 2009

Une étude de l’allocation du premier milliard de dollars à des projets d’infrastructure au titre du Fonds chantiers Canada depuis 2007 montre que plus des projets financés se trouvent dans des circonscriptions conservatrices, a déclaré aujourd’hui le porte-parole libéral chargé de l’infrastructure, Gerard Kennedy.

« Étant donné que ce gouvernement nous a habitués à des manœuvres partisanes, on ne peut pas considérer cette nouvelle révélation comme une simple coïncidence, a dit M. Kennedy. Avec de telles pratiques, M. Harper continue de se discréditer aux yeux des Canadiens, en particulier en ce qui concerne le financement de l’infrastructure. »

Sur les financements de projets d’infrastructure annoncés au Canada en 2007 et 2008, 77,8 % concernaient des circonscriptions conservatrices, qui ne représentent pourtant que 46,4 % des circonscriptions du pays.

« Il est déjà assez grave que les conservateurs se soient assis sur des milliards de dollars de fonds réservés à l’infrastructure pendant que l’économie battait de l’aile et que les Canadiens perdaient leur emploi. Mais maintenant, on apprend qu’ils se sont assurés de commencer par se servir eux-mêmes dans les fonds qu’ils ont effectivement décaissés, » a dit M. Kennedy.

« Il s’agit de complaisance politique de la pire espèce, et ce n’est pas ainsi qu’on dirige une fédération. Les fonds fédéraux doivent être distribués équitablement dans toutes les collectivités du pays, quelle que soit leur couleur politique », a-t-il dit.

M. Kennedy a dit qu’il s’agissait du parfait exemple des raisons pour lesquelles les libéraux ont exigé que le gouvernement présente des comptes rendus en mars, en juin et en décembre au Parlement pour montrer combien d’argent a été dépensé et dans quelles régions.

Pendant la première année qui a suivi le lancement du Fonds Chantiers Canada, doté de 8,8 milliards de dollars, le gouvernement conservateur n’a versé aucun financement en faveur de projets d’infrastructure. Pire, la semaine dernière, des responsables du ministère de l’Infrastructure ont admis que, sur le milliard et demi de dollars annoncés pour les deux premières années de mise en œuvre du programme, seuls 80 millions avaient été versés aux municipalités dans tout le pays.

« Garder le gouvernement sous surveillance, comme nous le faisons, est notre façon de nous assurer que le budget de M. Harper dépense les fonds publics là où ils sont le plus nécessaires, et non pas seulement comme s’il s’agissait d’un outil de propagande politique, » a-t-il conclu. 

Pour voir le Rappel des faits, cliquez ici.

Partager ceci avec vos amis.

Lien court:

Partager ceci avec vos amis.
De: De:
Destinataires: Destinataires:

Source: Gmail · Yahoo! · Hotmail · AOL

Message personnel: Message personnel:

Les adresses ne sont pas partagées.

Nous vous invitons à partager votre opinion avec le Parti libéral. Vos commentaires ne seront pas affichés sur le site web.
De: De:

Les adresses ne sont pas partagées.

Les libéraux entreprennent la session automnale en mettant l’accent sur les Canadiennes et Canadiens ainsi que sur la croissance économique »

15 septembre 2014

OTTAWA – L’économie canadienne continue de stagner, et l’exemption des cotisations à l’AE proposée par [...]

Article connexe
Selon le bulletin du DPB, les municipalités se retrouveront à financer les projets d’infrastructure