Skip to main content
Recherche sur liberal.ca

Exprimez-vous : comment pouvons-nous réparer le système de soins de santé du Canada?

Publié Par Hedy Fry le 18 janvier 2012 | Aucun commentaire

Dre Hedy Fry

Hier à Victoria, la réunion du Conseil de la fédération s’est terminée avec la déclaration que tous les premiers ministres s’accordent pour prendre collectivement le rôle de leadership que le gouvernement conservateur a regrettablement abandonné.

Les premiers ministres ont condamné la décision unilatérale de M. Harper de mettre terme aux transferts en soins de santé. Ils l’ont qualifiée de sans précédent; c’est le moins qu’on puisse dire.

Essentiellement, le premier ministre a dit aux provinces d’accepter ce qu’il imposait, que c’était à prendre ou à laisser.

La semaine dernière, le directeur parlementaire du budget a clairement indiqué que le plan du premier ministre ne réussirait qu’à refiler la facture aux provinces, ce qui est injuste et irresponsable, et les forcera à couper dans les services et à augmenter les impôts pour arriver à payer ces coûts.

Les premiers ministres savent que la viabilité du système de soins de santé ne se situe pas seulement au niveau du financement, mais aussi dans la collaboration pour un changement transformateur dans l’amélioration des soins de santé et de l’accès à ces soins de manière économique.

Il s’agit de l’approche recommandée par d’innombrables intervenants, chacun d’entre eux conseillant une coopération et une vision commune vers la mise en place d’innovations nécessaires pour le système de santé.

C’était la formule de l’Accord de 2004 sur la santé, qui reliait le financement fédéral aux objectifs mutuels communs, et a joué un rôle important dans la réduction des délais d’attente des cinq cas déterminés prioritaires.

En fait, le gouvernement fédéral, par ses actions, a abandonné sa présence dans le domaine de l’assurance maladie. Il a plutôt choisi de simplement signer un chèque, et rien de plus, malgré preuves démontrant que cette ancienne manière d’offrir l’assurance maladie a échoué au cours 20 dernières années et que ces actions vont assurément provoquer la dissolution de l’assurance maladie et un accès inégal pour les Canadiens selon l’endroit où ils vivent.

Faut-il s’en étonner? Le programme de Stephen Harper pour la santé a toujours été clair. Dans sa lettre de 2001 au premier ministre Ralph Klein, il écrivait : « chaque province devrait générer ses propres recettes pour financer les soins de santé… ».

Depuis qu’il est au pouvoir, il refuse de rencontrer les premiers ministres pour discuter des soins de santé. Par ailleurs, il a renié l’entente de l’accord sur la santé de 2004 qui prônait une collaboration avec les provinces et les territoires pour améliorer l’assurance-médicament, les soins à domicile et les ressources humaines en santé.

Maintenant qu’il a un gouvernement majoritaire, il peut accomplir son objectif de démanteler le régime d’assurance-maladie.

Et sans partenaire fédéral, ni nouvel Accord sur la santé assurant la collaboration, les premiers ministres n’ont d’autre choix que de sauver eux-mêmes le système de soins de santé.

Que pensez-vous? Comment le gouvernement fédéral du Canada devrait-il aborder les défis du Canada en matière de santé? Partagez votre opinion en rédigeant un commentaire ci-dessous.

- Dre Hedy Fry

 Porte-parole libérale en matière de santé

 

Partager ceci avec vos amis.

Lien court:

Partager ceci avec vos amis.
De: De:
Destinataires: Destinataires:

Source: Gmail · Yahoo! · Hotmail · AOL

Message personnel: Message personnel:

Les adresses ne sont pas partagées.

Nous vous invitons à partager votre opinion avec le Parti libéral. Vos commentaires ne seront pas affichés sur le site web.
De: De:

Les adresses ne sont pas partagées.

Déclaration du chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, à l’occasion de Diwali et Bandi Chhor Divas »

21 octobre 2014

OTTAWA – Le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, a fait la déclaration [...]

Déclaration du Parti libéral du Canada à propos des fusillades survenues à Ottawa »

22 octobre 2014

OTTAWA – La directrice libérale de la planification des communications, Kate Purchase, a fait la [...]

Allocution du chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, à propos des fusillades survenues à Ottawa​ »

23 octobre 2014

le 22 octobre

La version prononcée fait foi

Mes chers compatriotes,

Je suis profondément attristé par les événements [...]

Participez à la conversation  

S'il vous plaît noter que les commentaires sont modérés dans le but de stimuler une discussion intelligente et fructueuse. Nous demandons que vous utilisiez un langage civil et respectueux, et que vous évitiez toutes formes d'attaques. Nous nous réservons le droit de supprimer ou de ne pas publier des commentaires ou des informations qui contreviennent à ces exigences.
Article connexe
Le fédéralisme dictatorial des conservateurs de Stephen Harper met en danger les négociations sur les soins de santé