Skip to main content
Recherche sur liberal.ca

Le libéralisme est bien vivant à Kelowna en Colombie-Britannique

Publié le 19 octobre 2012 | Aucun commentaire

De gauche à droite : Tim Krupa, Andrew Mortenson, Brian Rice, Carolyn Bennett et Shaman McLean

Le libéralisme est bien vivant à Kelowna en Colombie-Britannique. Les Jeunes libéraux de l’UBCO ont rencontré la Dre Bennett afin de peaufiner les politiques originales en faveur de l’amélioration des engagements et des conditions de vie des peuples autochtones au Canada. Leurs idées seront présentées à la conférence sur les politiques du PLC (C.-B.), les 24 et 25 novembre. Rebâtir une politique à la fois – les politiques de base à leur meilleur.

Photo : Tim Krupa (président des JLC de l’UBCO), Andrew Mortenson (vice-président des politiques des JLC de l’UBCO), Brian Rice (président du PLC (C.-B.), la Dre Carolyn Bennett (députée de St-Paul’s) et Shaman McLean (vice-président chargé des événements des JLC de l’UBCO).

 

Partager ceci avec vos amis.

Lien court:

Partager ceci avec vos amis.
De: De:
Destinataires: Destinataires:

Source: Gmail · Yahoo! · Hotmail · AOL

Message personnel: Message personnel:

Les adresses ne sont pas partagées.

Nous vous invitons à partager votre opinion avec le Parti libéral. Vos commentaires ne seront pas affichés sur le site web.
De: De:

Les adresses ne sont pas partagées.

Les libéraux entreprennent la session automnale en mettant l’accent sur les Canadiennes et Canadiens ainsi que sur la croissance économique »

15 septembre 2014

OTTAWA – L’économie canadienne continue de stagner, et l’exemption des cotisations à l’AE proposée par [...]

»

18 septembre 2014

Justin Trudeau à l’exposition rurale et au championnat international de labourage de 2014

S’il vous plaît [...]

Participez à la conversation  

S'il vous plaît noter que les commentaires sont modérés dans le but de stimuler une discussion intelligente et fructueuse. Nous demandons que vous utilisiez un langage civil et respectueux, et que vous évitiez toutes formes d'attaques. Nous nous réservons le droit de supprimer ou de ne pas publier des commentaires ou des informations qui contreviennent à ces exigences.
Article connexe
Les Autochtones ont besoin de solutions, pas plus de peines d’emprisonnement