Skip to main content
Recherche sur liberal.ca

Responsabilité et réforme démocratique @fr

Carson a conseillé le ministre des mois après ce qu’ont prétendu les conservateurs

Publié le 23 mars 2011

Contrairement à ce que prétendent les conservateurs de Harper, Bruce Carson n’a pas cessé de travailler pour eux en février 2009. Aujourd’hui, les libéraux ont obtenu des documents et une photographie qui révèlent que M. Carson était toujours un conseiller au service du ministre de l’Environnement, Jim Prentice, et qu’il a pris part à des rencontres bilatérales plusieurs mois après cette date.

« Cette photo et ces documents soulèvent de sérieuses questions concernant la véracité des déclarations faites par le premier ministre, Stephen Harper, et M. Carson, a affirmé le porte-parole libéral responsable de l’Environnement, Gerard Kennedy. Pourquoi M. Carson aurait-il droit à un accès privilégié à des discussions bilatérales privées et sensibles? »

Selon un courriel du ministère de l’Énergie des États-Unis, M. Prentice aurait été accompagné par Bruce Carson, ‘conseiller spécial’, à une rencontre bilatérale avec le secrétaire à l’Énergie des États-Unis le 28 avril 2009.

Des hauts gradés des deux côtés participaient à cette rencontre, incluant l’ambassadeur canadien aux États-Unis. M. Carson était le seul représentant non officiel du gouvernement et on le voit sur la photo assis à côté de l’ambassadeur, et à un siège du ministre, à une rencontre préparatoire à un forum sur l’énergie et les changements climatiques avec les leaders mondiaux. M. Caron faisait aussi partie de la délégation de M. Prentice en tant que conseiller spécial à Copenhague en décembre 2009.

À ce moment-là, M. Carson avait été embauché pour diriger l’institut fondé par le gouvernement Harper dont le rôle comprenait de conseiller l’industrie pétrolière et gazière sur les politiques des changements climatiques. Le site Web de M. Carson à l’École de l’Énergie et de l’Environnement du Canada indique bien qu’il a joué divers rôles à la demande de M. Prentice, ainsi que de l’ancienne ministre des Ressources naturelles, Lisa Raitt, et du présent ministre Christian Paradis.

Cinq mois plus tard, soit en septembre, M. Caron a agi comme représentant du gouvernement à une autre rencontre avec les mêmes leaders mondiaux du forum sur l’énergie et les changements climatiques. Le ministre n’était pas présent. M. Carson était le seul délégué non gouvernemental parmi les 79 participants.

« M. Caron semblait pouvoir faire ce qu’il voulait au sein du gouvernement Harper », a souligné M. Kennedy.

« Le premier ministre a déjà été forcé de faire appel à la GRC pour mener une enquête sur des allégations de trafic d’influence, mais maintenant il semblerait qu’il essaie de cacher que M. Carson avait un accès et une influence sur les ministres, a indiqué Denis Coderre, porte-parole libéral responsable des Ressources naturelles.

« Nous savons déjà qu’il a rencontré le présent ministre de l’Environnement Peter Kent. Qui d’autre M. Carson a-t-il essayé d’influencer dans le gouvernement conservateur? Le premier ministre doit nous le dire immédiatement. »

M. Carson aurait utilisé de façon illicite ses relations avec le gouvernement pour financer l’achat d’unités de filtration d’eau d’une valeur de 400 millions de dollars. Selon les médias, M. Carson planifiait utiliser ses relations avec le gouvernement pour trouver une façon de vendre le système de filtration d’eau de la compagnie aux Autochtones. Selon le contrat authentifié par M. Carson, sa fiancée tirait un avantage financier de 80 millions de dollars de ce stratagème.

Partager ceci avec vos amis.

Lien court:

Partager ceci avec vos amis.
De: De:
Destinataires: Destinataires:

Source: Gmail · Yahoo! · Hotmail · AOL

Message personnel: Message personnel:

Les adresses ne sont pas partagées.

Nous vous invitons à partager votre opinion avec le Parti libéral. Vos commentaires ne seront pas affichés sur le site web.
De: De:

Les adresses ne sont pas partagées.

La course à la direction du Parti libéral : un an plus tard »

15 avril 2014

Chers/Chères ami(e)s,

Il y a maintenant un an, vous m’avez témoigné votre confiance en m’élisant chef [...]

Déclaration du chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, à l’occasion de Pâques »

17 avril 2014

OTTAWA – Le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, a fait la déclaration [...]

La Charte des droits et libertés: un anniversaire à célébrer »

17 avril 2014

La Charte canadienne des droits et libertés a vu le jour le 17 avril 1982, [...]