Skip to main content
Recherche sur liberal.ca

Communiqués

Les changements conservateurs à la va-vite dans le dossier de l’AE confirment la nécessité de plus de clarté

Publié le 24 mai 2012

OTTAWA— Le porte-parole libéral en matière de ressources humaines et développement des compétences et de la main-d’œuvre, Rodger Cuzner, a fait la déclaration suivante aujourd’hui à propos des changements proposés par le gouvernement conservateur à l’assurance-emploi (AE) :

« Au cours des dernières semaines, ministres après ministres ont peiné à nous expliquer les changements proposés à l’AE dissimulés dans le budget, faisant volte-face sur des détails importants. Maintenant, dans une conférence de presse organisée à la hâte, on nous présente des changements qui pénalisent les Canadiens pour des circonstances indépendantes de leur volonté.

Bien que nous nous réjouissons que les conservateurs aient abandonné les précédentes propositions draconiennes de leurs principaux ministres, y compris le ministre des Finances, nous nous inquiétons que les changements annoncés forceront de nombreux Canadiens à accepter des emplois peu spécialisés et à salaire moins élevé, et qu’ils menaceront la sécurité économique des collectivités qui dépendent de l’industrie saisonnière et que le processus d’appel sera maintenant dirigé par une poignée d’employés qui ont obtenu leur emploi grâce à des nominations politiques à Ottawa plutôt que par des experts régionaux au courant des conditions locales. De plus, les conservateurs prétendent que ces changements sont motivés par le besoin de jumeler les Canadiens sans emploi à des emplois spécialisés, mais ces changements ne contribuent pas à résoudre la pénurie de main-d’œuvre qualifiée au Canada.

L’AE est un élément essentiel du filet de sécurité de notre société. Les Canadiens ont payé pour le programme et ils devraient pouvoir compter sur lui s’ils se retrouvent sans emploi.

Des changements de cette ampleur devraient être enchâssés dans une loi plutôt qu’écrits précipitamment sur un coin de table. Nous demandons au gouvernement conservateur de retirer les prestations d’AE du projet de loi omnibus sur le budget et de les mettre dans un projet de loi séparé pour que les députés et les sénateurs puissent étudier ses mesures comme il se doit. »

Partager ceci avec vos amis.

Lien court:

Partager ceci avec vos amis.
De: De:
Destinataires: Destinataires:

Source: Gmail · Yahoo! · Hotmail · AOL

Message personnel: Message personnel:

Les adresses ne sont pas partagées.

Nous vous invitons à partager votre opinion avec le Parti libéral. Vos commentaires ne seront pas affichés sur le site web.
De: De:

Les adresses ne sont pas partagées.

Les libéraux entreprennent la session automnale en mettant l’accent sur les Canadiennes et Canadiens ainsi que sur la croissance économique »

15 septembre 2014

OTTAWA – L’économie canadienne continue de stagner, et l’exemption des cotisations à l’AE proposée par [...]

Article connexe
Les conservateurs ne doivent pas intervenir dans la grève du CP