Skip to main content
Recherche sur liberal.ca

Communiqués

Les conservateurs compromettent la sécurité informatique

Publié le 23 octobre 2012

OTTAWA– Le porte-parole libéral en matière de sécurité publique, Francis Scarpaleggia, a fait la déclaration suivante aujourd’hui sur le rapport de l’automne 2012 du vérificateur général :

« Le rapport du vérificateur général a mis en lumière le fait que le gouvernement conservateur est dangereusement mal préparé pour protéger les renseignements de nature délicate contre les menaces à la sécurité informatique.

Ils ont tenté de s’inoculer eux-mêmes en injectant de l’argent. Toutefois l’argent seul n’est pas la solution au problème. Ce dont a besoin le Canada, c’est d’un engagement à organiser une surveillance permanente et efficace.

Si Couche-Tard et 7-Eleven peuvent rester ouverts toute la nuit, pourquoi le Centre canadien de réponse aux incidents ne le peut-il pas? »