Skip to main content
Recherche sur liberal.ca

Communiqués

Les conservateurs doivent annuler les coupures apportées au financement de la lutte contre le crime chez les jeunes

Publié le 8 août 2012

OTTAWA– Le porte-parole libéral en matière de sécurité publique, Francis Scarpaleggia, a demandé aujourd’hui au gouvernement conservateur d’annuler immédiatement les compressions dommageables faites dans le financement des programmes de lutte contre la criminalité chez les jeunes.

« La décision des conservateurs de Harper de sabrer le financement des programmes de lutte contre la criminalité chez les jeunes, notamment le Programme de financement des services de justice aux jeunes, coûte cher et menace la sécurité des collectivités, a dit M. Scarpaleggia. Les programmes qui permettent aux jeunes à risque d’éviter les gangs et de revenir dans le droit chemin, ne coûtent que 10 000 $ par personne par année, pourtant ce gouvernement préfère gaspiller plus de 110 000 $ par personne par année en les enfermant en prison, accroissant ainsi la probabilité que les jeunes contrevenants deviennent des criminels endurcis à vie. »

Plus tôt cet été, le ministre de la Justice, Rob Nicholson, a annoncé que les conservateurs couperaient 20 % du Programme de financement des services de justice aux jeunes, programme qui offre un financement pour la supervision et la réhabilitation des jeunes contrevenants. Ces coupes laissent en plan des groupes communautaires qui proposent de tels services, alors que toutes les meilleures preuves démontrent que l’éducation et la formation professionnelle sont précisément ce qu’il faut pour offrir l’égalité des chances aux jeunes à risque et aux jeunes contrevenants.

« Les conservateurs de Harper se plaisent à tenir un discours intransigeant et des séances de photo le lendemain d’actes de violence commis par les gangs, et pourtant ils minent activement les programmes mêmes qui sont nécessaires à la prévention des risques de récidive et de la victimisation, a ajouté M. Scarpaleggia. Si ce gouvernement a réellement à cœur de réduire la violence liée aux gangs et d’encourager la jeunesse à réussir, il rétablira et augmentera le financement du Programme de financement des services de justice aux jeunes et tout autre programme similaire au lieu de dilapider l’argent des contribuables canadiens en finançant des politiques inefficaces et discréditées de style états-uniennes en matière d’incarcération. »

Partager ceci avec vos amis.

Lien court:

Partager ceci avec vos amis.
De: De:
Destinataires: Destinataires:

Source: Gmail · Yahoo! · Hotmail · AOL

Message personnel: Message personnel:

Les adresses ne sont pas partagées.

Nous vous invitons à partager votre opinion avec le Parti libéral. Vos commentaires ne seront pas affichés sur le site web.
De: De:

Les adresses ne sont pas partagées.

Déclaration du chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, à l’occasion de l’Aïd el fitr »

28 juillet 2014

OTTAWA – Le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, a fait aujourd’hui la [...]

Les libéraux demandent au gouvernement de fournir à l’Ukraine l’aide promise »

28 juillet 2014

OTTAWA – Les députés libéraux Marc Garneau et Chrystia Freeland ont fait parvenir la lettre [...]

Éditorial sur le Programme des travailleurs étrangers temporaires »

29 juillet 2014

Il faudrait féliciter le maire Naheed Nenshi pour les propos qu’il a dernièrement tenus au [...]

Article connexe
Les prédictions conservatrices au sujet de l’incarcération sont dangereusement prématurées