Skip to main content
Recherche sur liberal.ca

Communiqués

Les conservateurs ne peuvent pas continuer de refiler la facture aux provinces

Publié le 28 juin 2012

WINNIPEG et VANCOUVER– Le porte-parole libéral en matière de citoyenneté et d’immigration, Kevin Lamoureux, a fait la déclaration suivante aujourd’hui au sujet de la réaction des médecins et du gouvernement du Québec face aux coupures infligées par les conservateurs aux soins de santé aux réfugiés :

« Partout au pays, les médecins et les spécialistes sont outrés et se révoltent contre la décision aberrante du gouvernement de couper les soins de santé aux réfugiés, les personnes les plus vulnérables de notre société. Le Canada possède une fière réputation de terre d’asile généreuse et bienveillante qui aide les personnes persécutées à se forger un avenir meilleur, mais voilà que les conservateurs sont en train de la saboter. »

La porte‑parole libérale en matière de santé, la Dre  Hedy Fry, a ajouté :

« La réaction du gouvernement du Québec et des médecins partout au pays démontre la volonté des spécialistes de continuer une tradition d’altruisme et de bonne volonté humaine, mais démontre aussi qu’une fois de trop le gouvernement de Stephen Harper prend des décisions basées sur rien d’autre qu’une idéologie étroite et rétrograde sans consulter les provinces qui se retrouvent encore à devoir en payer les frais. C’est inacceptable. Ce que fait Québec est remarquable mais seulement intérimaire, et il est pitoyable que le gouvernement fédéral ait laissé une telle situation se présenter. »