Skip to main content
Recherche sur liberal.ca

Communiqués

Les libéraux continuent de lutter pour préserver la Région des lacs expérimentaux

Publié le 17 octobre 2012

OTTAWA– Les libéraux déposent une autre motion aujourd’hui visant à étudier la décision irréfléchie du gouvernement conservateur de fermer la Région des lacs expérimentaux du Canada (RLE).

« Au début de la semaine, j’ai présenté une motion au Comité des pêches de la Chambre des communes visant à examiner la RLE, mais la majorité conservatrice du comité nous a forcés à en discuter en secret et maintenant, cette étude ne fait même plus partie du programme du comité, a déclaré le porte-parole libéral en matière de pêches et des océans, Lawrence MacAulay. Néanmoins, nous accordons une autre chance au gouvernement de revenir sur sa décision irréfléchie de sabrer la RLE, et j’espère qu’il nous appuiera. »

Aujourd’hui, les libéraux déposeront une motion similaire au Comité de l’environnement de la Chambre des communes demandant au comité d’examiner l’importance de la RLE.

« Le travail accompli par la RLE est fondamental pour soutenir les efforts visant à garder sains et propres les lacs d’eau douce et les voies d’eau du Canada, et pour élaborer des politiques publiques réfléchies fondées sur des preuves, a ajouté la porte-parole libérale en matière d’environnement, la Dre Kirsty Duncan. C’est pourquoi il est essentiel que les députés examinent dûment les répercussions de la fermeture de cette importante installation de recherche. »

« En éliminant la RLE, le gouvernement conservateur frappe droit au cœur de la capacité de recherche hydrologique de renommée mondiale du Canada, et par le fait même, démolit la base scientifique d’une stratégie nationale de l’eau qui nous fait toujours défaut et dont nous avons un urgent besoin, a conclu le porte-parole libéral en matière d’eau, Francis Scarpaleggia. C’est pourquoi les libéraux continueront d’intensifier leurs actions pour faire renverser cette décision dangereuse. »
Contexte :

La motion presentée par la Dre Duncan au comité de l’environment est la suivante :
Qu’étant donné que, pendant plus de 40 ans, la Région des lacs expérimentaux (RLE) a fourni aux décideurs publics du Canada ainsi que du monde entier de la recherche exceptionnelle et unique en son genre dans des domaines comme les écosystèmes d’eau douce, et que le gouvernement doit décider bientôt s’il procédera au remédiement, à la fermeture ou au transfert de la RLE à un tiers, le Comité entreprenne immédiatement une étude sur la RLE, la recherche qui y est effectuée, les impacts de cette dernière sur les politiques publiques et les conséquences éventuelles de la fermeture, du remédiement ou du transfert de la RLE à un tiers.

Partager ceci avec vos amis.

Lien court:

Partager ceci avec vos amis.
De: De:
Destinataires: Destinataires:

Source: Gmail · Yahoo! · Hotmail · AOL

Message personnel: Message personnel:

Les adresses ne sont pas partagées.

Nous vous invitons à partager votre opinion avec le Parti libéral. Vos commentaires ne seront pas affichés sur le site web.
De: De:

Les adresses ne sont pas partagées.

Scènes de la route : le 12 au 18 août »

20 août 2014

Justin prend part au défilé de la fierté de Montréal. 17 août 2014.

Pour “aimer”, partager [...]

Les libéraux clôturent avec satisfaction leur caucus d’été à Edmonton »

20 août 2014

EDMONTON (ALBERTA) – Au terme de trois jours de réunions et de discussions productives en [...]

Le premier ministre refuse de prendre des mesures concernant les disparitions et les assassinats de femmes et de filles autochtones »

22 août 2014

OTTAWA – Le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, a fait la déclaration [...]

Article connexe
Présentation de l’équipe libérale