Skip to main content
Recherche sur liberal.ca

Communiqués

Les libéraux affirment que la négligence des conservateurs envers les petites entreprises et l’industrie du tourisme tue des emplois

Publié le 15 septembre 2011

OTTAWA − La porte-parole libérale responsable de la Petite Entreprise et Tourisme, Joyce Murray, a exigé qu’à la session d’automne du Parlement, le gouvernement cesse d’ignorer les petites entreprises et l’industrie touristique et qu’il commence par annoncer que le Canada aura son pavillon à l’Expo 2012 en Corée du Sud.

« J’ai passé l’été à rencontrer des propriétaires de PME et des dirigeants municipaux, et ils sont absolument choqués du fait que le Canada ne sera pas présent en Corée du Sud pour l’Expo 2012, a déclaré Mme Murray. La Corée du Sud est une partenaire commerciale tellement importante et elle représente une source de touristes pour le Canada, particulièrement dans ma région de la Colombie-Britannique, et de ne pas avoir un pavillon canadien est une des décisions les plus stupides de ce gouvernement. Notre pavillon à l’Expo 2010 de Shanghai a accueilli plus de 6,4 millions de visiteurs et a facilité 46 réunions d’affaires de haut niveau qui ont donné lieu à de nombreux partenariats et ententes. Si les conservateurs ne reviennent pas à la raison d’ici les prochains jours, le Canada ratera cette occasion et notre absence en Corée cette année sera évidente. »

Le déficit du compte des voyages internationaux du Canada a grimpé à 143 % depuis 2005, passant de près de 5,8 milliards de dollars à 14,1 milliards de dollars l’année dernière. Lorsque l’on considère l’inflation, les touristes dépensent en fait 2 milliards de dollars de moins au Canada qu’il y a cinq ans.

« De l’annulation du Programme de remboursement de la TPS aux visiteurs, à l’augmentation de 55 % de la taxe pour la sécurité des passagers du transport aérien pour les vols internationaux et au refus d’envoyer un pavillon canadien à l’Expo 2012, ce gouvernement n’a fait que nuire à l’industrie touristique canadienne, a ajouté Mme Murray. Le tourisme étranger est un revenu très lucratif sur lequel comptent des centaines de collectivités canadiennes et celles-ci méritent un leadership fédéral qui aidera à attirer des touristes dans notre pays. »

Durant les réunions estivales de Mme Murray, elle a également entendu plusieurs plaintes, notamment le manque de travailleurs compétents, le besoin de plus d’investissement dans l’infrastructure et l’alourdissement grandissant des formalités administratives.

« J’ai rencontré des propriétaires d’entreprises qui m’ont dit que la seule chose qui les empêche de croître c’est qu’ils ne peuvent pas trouver le personnel compétent dont ils ont besoin, a précisé Mme Murray. J’ai aussi rencontré des propriétaires de petites entreprises qui se plaignent qu’après trois ans d’une promesse de réduire la paperasserie administrative, tout ce qu’ils ont obtenu c’est une autre étude. Nous avons besoin de prendre des mesures maintenant, car les Canadiens ont besoin d’emplois, d’emplois, et d’emplois maintenant. »

Partager ceci avec vos amis.

Lien court:

Partager ceci avec vos amis.
De: De:
Destinataires: Destinataires:

Source: Gmail · Yahoo! · Hotmail · AOL

Message personnel: Message personnel:

Les adresses ne sont pas partagées.

Nous vous invitons à partager votre opinion avec le Parti libéral. Vos commentaires ne seront pas affichés sur le site web.
De: De:

Les adresses ne sont pas partagées.

Déclaration du chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, à l’occasion de l’Aïd el fitr »

28 juillet 2014

OTTAWA – Le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, a fait aujourd’hui la [...]

Les libéraux demandent au gouvernement de fournir à l’Ukraine l’aide promise »

28 juillet 2014

OTTAWA – Les députés libéraux Marc Garneau et Chrystia Freeland ont fait parvenir la lettre [...]

Éditorial sur le Programme des travailleurs étrangers temporaires »

29 juillet 2014

Il faudrait féliciter le maire Naheed Nenshi pour les propos qu’il a dernièrement tenus au [...]

Article connexe
Les libéraux affirment que ne pas participer à l’Exposition universelle de 2012 est une grave erreur qu’il n’est pas trop tard pour corriger