Skip to main content
Recherche sur liberal.ca

Économie

Les Libéraux mise sur l’économie, les emplois et l’allégement du fardeau des familles endettées avec la Chambre de commerce

Publié le 14 décembre 2010

Le chef libéral, Michael Ignatieff, et les membres de son équipe économique ont rencontré aujourd’hui la Chambre de commerce du Canada afin de discuter du besoin d’alléger le lourd fardeau économique qui pèse sur les familles de la classe moyenne ainsi que le besoin d’accroître la compétitivité canadienne.

« Les familles canadiennes ont vu leur dette personnelle monter en flèche pendant qu’elles luttent pour payer les frais de scolarité, pour épargner en vue de la retraite et pour s’occuper de leurs proches malades, a expliqué le porte-parole libéral responsable des Finances, Scott Brison. Nous avons discuté avec la Chambre de commerce du besoin d’alléger le fardeau économique qui pèse sur les familles de la classe moyenne tout en s’affairant à équilibrer le budget, à éliminer les dépenses excessives et à créer de nouveaux emplois. »

Hier, le gouverneur de la Banque du Canada, Mark Carney, a sonné l’alarme au sujet de l’endettement des ménages canadiens. Pour la première fois depuis 12 ans, le ratio d’endettement des Canadiens est supérieur à celui des Américains, en hausse de 6,7 % depuis l’an dernier.

« Nos discussions aujourd’hui ont porté sur la nécessité de miser sur la réduction des frais associés aux études et sur l’intensification de la création d’emplois pour l’avenir, a déclaré la porte-parole libérale associée responsable des Finances, Alexandra Mendès. Notre stratégie d’apprentissage pancanadienne représente justement un plan qui vise à stimuler la création d’emplois et la préparation d’une main-d’œuvre hautement qualifiée en aidant un nombre accru d’étudiants à poursuivre leurs études au niveau postsecondaire. Selon nous, si vous avez les notes requises, vous irez étudier. »

« Nous nous sommes aussi entendus sur le bien-fondé d’une stratégie sur l’énergie propre pour aider les familles et entreprises canadiennes à améliorer leur efficacité énergétique et à réduire leurs factures d’électricité », a ajouté le porte-parole libéral responsable de l’industrie, Marc Garneau.

« Pour s’attaquer à la crise de l’endettement, il paraît primordial de faire de meilleurs choix économiques, des choix qui aident les familles de la classe moyenne, tout en adoptant des mesures prudentes pour équilibrer le budget, a affirmé M. Brison. Les choix budgétaires du gouvernement conservateur – pour acheter des avions de chasse furtifs, construire des méga-prisons et accorder des allégements fiscaux aux grandes entreprises – n’aident en rien les familles canadiennes. Les choix du Parti libéral – qui porteront sur l’apprentissage, les pensions de retraite et les soins familiaux – joueront en faveur de l’économie en plus d’alléger le fardeau des familles.

« Le Parti libéral reconnaît aussi que tout nouvel investissement par le gouvernement doit être compensé par des économies chiffrées, de conclure M. Brison. En ce qui a trait à notre plan d’équilibrer le budget, nous demeurons engagés à annuler les allégements fiscaux jusqu’à ce que nous puissions nous les permettre. »