Skip to main content
Recherche sur liberal.ca

Communiqués

Lettre aux ministres Baird, Kenney et Fantino à propos du conflit qui perdure en Syrie

Publié le 23 août 2012

TORONTO– Le chef libéral Bob Rae a envoyé la lettre suivante au ministre des Affaires étrangères, John Baird, au ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration, Jason Kenney, et au ministre de la Coopération internationale, Julian Fantino, à propos du conflit qui perdure en Syrie :

L’honorable John Baird, C.P., député
Ministre des Affaires étrangères
Édifice Lester B. Pearson
125, promenade Sussex
Ottawa (Ontario)
K1A 0G2

L’honorable Jason Kenney, C.P., député
Ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration
365, avenue Laurier Ouest
Ottawa (Ontario)
K1A 1L1

L’honorable Julian Fantino, C.P., député
Ministre de la Coopération internationale
200, promenade du Portage
Gatineau (Québec)
K1A 0G4

Messieurs les Ministres,

L’évolution de la situation en Syrie demeure un sujet de grave préoccupation pour les Canadiens. Nous avons été réconfortés d’apprendre récemment que le gouvernement avait décidé d’accroître l’aide humanitaire prodiguée aux populations touchées par la crise syrienne. Mais il reste encore beaucoup à faire.

Des membres du caucus libéral ont rencontré cette semaine des représentants de la communauté canado‑syrienne, et j’aimerais soumettre à votre considération certaines des suggestions qui ont été formulées à cette occasion dans le but de renforcer le rôle du Canada face à cette crise.

Nous convenons tous que l’aide humanitaire de 2 millions de dollars qui a été débloquée pour financer des fournitures médicales répond à un urgent besoin et doit être distribuée, comme nous nous y sommes engagés. Il existe plusieurs organismes canadiens fiables – GlobalMedic, par exemple – qui ont acquis une impressionnante réputation en fournissant des secours lors de crises comme celle qui nous occupe. Nous demandons instamment que le gouvernement engage un dialogue ouvert et direct avec, d’une part, les organismes non gouvernementaux du Canada et, d’autre part, la communauté canado‑syrienne, afin de déterminer les moyens qui permettront d’utiliser efficacement et le plus rapidement possible les 2 millions de dollars d’aide qui ont été alloués.

La communauté canado‑syrienne a en outre attiré l’attention sur la nécessité d’une aide humanitaire supplémentaire pour aider ceux qui se trouvent sur le terrain. Vu que la situation en Syrie continue de se détériorer, nous demandons instamment au gouvernement d’envisager la mise en place d’un programme de contributions à parts égales comme celui qui permet d’aider à améliorer la situation humanitaire dans la région du Sahel, en Afrique occidentale.

Les Canadiens d’origine syrienne sont préoccupés par la sécurité de leurs proches et de leurs amis qui sont là‑bas. La crise syrienne justifie la mise en œuvre de mesures souples sur l’immigration, la réunification familiale et les demandes d’asile des Syriens. Les demandes existantes d’individus et de familles touchés par la crise en Syrie devraient être traitées rapidement, et nous devons considérer d’autres options pour les nouvelles demandes à venir.

Nous partageons les espoirs et les préoccupations de la communauté canado‑syrienne à propos de la nouvelle Syrie post-Assad. Nous avons tous le devoir de faciliter l’instauration d’un gouvernement démocratique qui respecte les droits de tous les citoyens en Syrie, quels que soient leur sexe ou leur religion. Nous demandons instamment que le gouvernement collabore avec les organismes non gouvernementaux du Canada pour élaborer et mettre en œuvre un programme grâce auquel le Canada peut contribuer à la construction d’une Syrie post‑Assad démocratique. Le gouvernement devrait unir ses efforts à ceux de l’opposition syrienne et du nouveau médiateur de l’ONU et de la Ligue arabe pour la Syrie, Lakhdar Brahimi, en vue de progresser vers une transition politique sous l’égide de la Syrie et de mettre fin à la guerre civile. Un gouvernement démocratique et stable est essentiel pour l’avenir de la région toute entière et la sécurité des pays voisins de la Syrie.

Nous demandons instamment au gouvernement de continuer à collaborer avec les membres de la communauté internationale qui partagent nos vues afin de lutter contre l’escalade de la violence portée à son paroxysme. Cette tâche est encore plus urgente maintenant que la menace d’un recours à des armes chimiques a été brandie contre le peuple syrien.

Convaincu que le Canada devrait être à l’avant‑garde des efforts déployés face à cette crise humanitaire et dans l’attente d’une réponse de votre part à propos de ces questions d’importance majeure pour la communauté canado‑syrienne, je vous prie d’agréer, Messieurs les Ministres, l’expression de ma haute considération.

L’honorable Bob Rae, C.P., O.C., député

Partager ceci avec vos amis.

Lien court:

Partager ceci avec vos amis.
De: De:
Destinataires: Destinataires:

Source: Gmail · Yahoo! · Hotmail · AOL

Message personnel: Message personnel:

Les adresses ne sont pas partagées.

Nous vous invitons à partager votre opinion avec le Parti libéral. Vos commentaires ne seront pas affichés sur le site web.
De: De:

Les adresses ne sont pas partagées.

La course à la direction du Parti libéral : un an plus tard »

15 avril 2014

Chers/Chères ami(e)s,

Il y a maintenant un an, vous m’avez témoigné votre confiance en m’élisant chef [...]

Déclaration du chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, à l’occasion de Pâques »

17 avril 2014

OTTAWA – Le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, a fait la déclaration [...]

La Charte des droits et libertés: un anniversaire à célébrer »

17 avril 2014

La Charte canadienne des droits et libertés a vu le jour le 17 avril 1982, [...]

Article connexe
Déclaration du chef libéral Bob Rae à l’occasion de la journée du Ruban noir