Skip to main content
Search Liberal.ca

Speech: Le Québec a le pouvoir de changer les choses

Congratulations to Daphne Sleigh of Middle Sackville, Nova Scotia, winner of the Win the Political Experience of a Lifetime Contest!

Speech: Le Québec a le pouvoir de changer les choses

Posted on March 27, 2011

Check against delivery.

Montréal, Québec.

Chers amis,

C’est formidable de débuter notre campagne au Québec ici dans un bon restaurant montréalais ! Merci de votre présence et de votre enthousiasme.

Hier, M. Harper nous a dit qu’une élection était dangereuse. Que c’était une chose grave.

Au contraire, une élection est une opportunité inouïe de redonner le pouvoir à tous les citoyens.

De donner une direction, de faire des choix importants pour l’avenir de notre pays.

Je ne suis pas tout le temps d’accord avec M. Duceppe, mais hier il a dit quelque chose d’intéressant. Il a dit : Ce sera Harper ou Ignatieff. Je suis d’accord avec lui !

Chers amis, l’enjeu de cette élection est clair.

Nous avons à décider ensemble dans quel genre de pays nous voulons vivre et quel Canada nous voulons laisser à nos enfants.

D’un coté, les conservateurs veulent emprunter des dizaines de milliards de dollars pour acheter des avions de guerre, pour donner aux grandes entreprises des baisses d’impôts et pour bâtir des mégaprisons comme celles aux États-Unis.

Ils veulent abolir le registre des armes à feu. Ils sont contre l’équité salariale.

Ils ont terni la réputation du Canada dans le monde au point où, pour la première fois de notre histoire, on nous a refusé un siège au conseil de sécurité de l’ONU.

For five years, Stephen Harper has abused his power. He is out-of-touch and out-of-control. He has attacked the democratic institutions that keep us free: the independent watchdogs, the public service, and, above all, the Parliament of Canada.

He shut down Parliament when it got in his way – not once, but twice.

He was found in breach of privilege by the Speaker of the House of Commons – not once, not twice, but three times in a single year.

The most senior members of his government are facing jail time for electoral fraud.

Stephen Harper appointed as his top advisor someone who served prison time for stealing money from his clients, someone who now faces accusations of influence peddling.

The Conservatives are out-of-control and their priorities are out-of-touch.

Cinq ans de contrôle excessif et d’abus de pouvoir, de mauvaise gestion, et de partisannerie aveugle.

Stephen Harper, c’est la politique de la PEUR, de la DIVISION.

Les Québécois ont le pouvoir de changer les choses.

De changer ce gouvernement.

De remplacer ce régime Harper avec :

Un gouvernement des citoyens, à l’écoute des citoyens, au service des citoyens, un gouvernement … démocratique.

Un gouvernement qui fait preuve de compassion.

Qui va permettre aux gens d’être optimistes et confiants face à l’avenir.

Je sais que la confiance, ça se mérite. Et je veux mériter la confiance des Québécois.

Je comprends que pour bien des Québécois qui ne partagent pas les priorités de Stephen Harper, le Bloc peut être une façon d’exprimer son désaccord.

Ce n’est pas le temps d’envoyer un message à M. Harper. Ce n’est pas le temps de le freiner ou de le limiter.

C’est le temps de le remplacer.

Il n’y a qu’un seul parti qui peut remplacer le régime Harper. C’est le Parti libéral du Canada.

Un parti progressiste tourné vers l’avenir, un parti dans lequel les Québécois ont toujours joué un rôle déterminant, et ce, depuis Wilfrid Laurier.

C’est un parti qui a toujours fait le pont entre les francophones et les anglophones,  entre l’est et l’ouest, le sud et le nord, les villes et les régions.

C’est un parti qui croit en l’égalité des chances pour tous les citoyens du pays.

En votant pour le Parti libéral, les Québécois  auront :

Un gouvernement qui leur donnera les moyens de prendre soin des gens qu’ils aiment quand ils sont malades.

Un gouvernement qui soutiendra notre système de santé.

Un gouvernement qui va protéger notre environnement.

Un gouvernement qui rendra plus accessible les études universitaires.

Un gouvernement qui aura l’avenir des jeunes à cœur.

Un gouvernement qui investira dans les familles, sans augmenter leurs impôts.

En appuyant le Parti libéral du Canada, les Québécois voteront pour un gouvernement qui fera de nouveau du Canada un leader dans le monde.

Un gouvernement dont vous serez fiers.

Les Québécois voteront pour un gouvernement qui sera respectueux du Québec. Mais surtout qui tirera profit de toutes ses forces, de toute sa créativité et de tout son dynamisme.

Compte tenu de la situation unique du Québec en Amérique du Nord, il est évident que le gouvernement du Québec a des responsabilités particulières.

Je reconnais cela et j’en suis fier, car la contribution du Québec au Canada est unique et irremplaçable.

Un gouvernement libéral pratiquera un fédéralisme de respect. La question que moi je veux poser au gouvernement du Québec va être qu’est-ce que nous pouvons faire ensemble  pour surmonter les défis que nous ne pouvons qu’affronter ensemble : protéger l’environnement, garantir la santé publique à tous, créer de l’emploi et de l’espoir dans les régions, inciter la recherche et la création de l’emploi et, sur la scène internationale, faire fleurir la culture québécoise et francophone du Canada aux quatre coins du monde.

C’est un beau défi : de travailler ensemble pour améliorer la vie des citoyens que nous servons tous ensemble.

Mais pour relever ce beau défi, j’ai besoin des Québécois.

À tous les Québécois et les Québécoises, je dis ceci : le temps est venu de reprendre votre place dans la gouverne de notre pays.

Vous pouvez être fiers d’être Québécois et Canadiens en même temps, dans l’ordre que vous voulez.

Fierté québécoise, fierté canadienne, aucune contradiction !

Ce que le Canada offre aux Québécois et Québécoises c’est la liberté d’appartenance.  Certains insistent qu’il faut choisir entre les deux identités. Moi, je dis non.  Restez libres. Restez Canadien et Québécois à la fois.

L’identité québécoise, c’est aussi un ensemble de valeurs. Et ces valeurs québécoises sont aussi des valeurs canadiennes : la solidarité sociale, l’engagement environnemental, le dévouement à la paix et à la justice sur la scène internationale. Ce sont mes valeurs et celles de mon parti. Ce sont les vôtres.

En terminant, je veux vous dire quelques mots plus personnels.

Depuis plusieurs mois, j’ai rencontré des milliers de Canadiens et Canadiennes. J’ai visité la Gaspésie, la Mauricie, la région de Québec, les Cantons de l’Est ; je suis allé dans tous les coins du Québec.

J’ai parlé à des agriculteurs, des travailleurs d’usine, des gens qui travaillent dans la forêt. J’ai discuté avec des jeunes qui n’ont pas d’emploi, des mamans monoparentales qui n’ont pas de place en garderie pour leurs jeunes enfants, des personnes âgées en perte d’autonomie qui ont besoin qu’on s’occupe d’elles.

J’ai rencontré des dizaines de familles de la classe moyenne qui ont de la difficulté à concilier le travail et les obligations familiales. Des parents qui veulent offrir un meilleur avenir à leurs enfants, mais qui se demandent s’ils pourront trouver un bon emploi après leurs études. Des travailleurs qui aspirent à une retraite confortable, mais qui n’arrivent pas à économiser parce que la vie coûte cher.

Ce sont pour ces gens là que je veux devenir Premier ministre.

C’est pour vous que je veux travailler à faire de notre pays un pays plus généreux, plus grand et plus juste.

Mes chers amis, le Canada est un pays extraordinaire.

Mon Canada à moi, c’est quand le Québec prend toute sa place.

Mes parents sont enterrés ici. Le Québec fait partie de qui je suis, c’est dans mon âme.

Avec votre appui, vos efforts, votre travail, nous rebâtirons ensemble ce grand pays que nous aimons.

Avec le bon leadership, le Canada peut être le pays le plus éduqué, le plus innovateur et le plus ouvert sur le monde.

C’est à nous de déterminer ensemble qui nous sommes et ce à quoi nous aspirons.

Le Québec a le pouvoir de changer les choses.

Dans cette campagne, l’espoir vaincra la peur, l’ambition aura le dessus sur la résignation, et l’optimisme l’emportera sur le cynisme.

Le 2 mai prochain, avec un nouveau gouvernement libéral, nous allons écrire ensemble le prochain chapitre de notre histoire.

Le  2 mai prochain, avec votre appui, nous nous donnerons un gouvernement qui sera à la hauteur des ambitions et du talent de tous les Québécois : un gouvernement libéral !

Help spread the word by sharing this with your friends.

Short link:

Email this to your friends.
Sender: Sender:
Recipients: Recipients:

Load from: Gmail · Yahoo! · Hotmail · AOL

Personal Message: Personal Message:

We will never share your email address.

We'd love to hear your opinion. Your comments won't be posted on the website.
Sender: Sender:

We will never share your email address.