ANDREW SCHEER PROJETTE DE DISSIMULER DES COMPRESSIONS DANS SA PLATEFORME NON CHIFFRÉE

OTTAWA – Selon le député libéral Pablo Rodriguez, en refusant l’examen du cadre financier de son parti au directeur parlementaire du budget, Andrew Scheer suit l’exemple de Doug Ford et projette de dissimuler des compressions massives.

Le député Rodriguez fait référence à un reportage de Radio-Canada de ce matin qui montre que les conservateurs d’Andrew Scheer refusent au directeur parlementaire du budget le droit de vérifier le coût de la plateforme électorale conservatrice en toute indépendance.

« Andrew Scheer écarte la vérification indépendante des chiffres pour que les conservateurs puissent dissimuler des compressions massives, a déclaré Pablo Rodriguez. C’est ce qu’a fait Doug Ford et maintenant, les Ontariens constatent la diminution du financement de leurs bibliothèques, la diminution du financement des mesures d’atténuation des inondations, la diminution du financement des agences de santé publiques qui s’emploient à remédier à des crises sanitaires comme celles du SRAS, de la grippe H1N1 et ainsi de suite. Andrew Scheer planifie de lui emboîter le pas. »

Le Parti libéral salue l’examen externe du cadre financier de son parti par le directeur parlementaire du budget. Andrew Scheer refuse d’être transparent à l’égard des Canadiennes et des Canadiens sur les compressions qu’il effectuera, mais ses actions parlent d’elles-mêmes :

  • Scheer s’est opposé à la baisse des impôts pour les Canadiens de la classe moyenne et à la hausse de ceux des plus riches.
  • Scheer s’est opposé à l’Allocation canadienne pour enfants qui aide plus de 3,2 millions de familles et plus de 5,8 millions d’enfants.
  • Scheer s’est opposé à l’augmentation du Supplément de revenu garanti qui soutient près de 800 000 aînés partout au pays.
  • Scheer s’est opposé à la bonification du Régime de pensions du Canada qui permet aux Canadiens de profiter d’une retraite plus sûre.

« Nous mettons Andrew Scheer au défi d’arrêter de suivre les ordres de Doug Ford et de soumettre son cadre financier au DPB. Cela fournira une source d’information ouverte et transparente aux Canadiens pour qu’ils puissent savoir quelles compressions Andrew Scheer compte effectuer avant de prendre leur décision en octobre », a précisé Pablo Rodriguez.