Causons pour la cause

Justin Trudeau et l’équipe libérale savent que qui dit bonne santé dit bonne santé mentale. Voilà pourquoi nous sommes déterminés à établir des normes nationales pour accéder à des services de santé mentale.

Aujourd’hui, des Canadiennes et des Canadiens d’un bout à l’autre du pays s’expriment sur Twitter et d’autres médias sociaux pour lutter contre la stigmatisation entourant la santé mentale et pour contribuer à créer un changement positif dans les conversations sur la santé mentale dans le cadre de la Journée Bell Cause pour la cause.

Justin Trudeau et l’équipe libérale savent que qui dit bonne santé dit bonne santé mentale. Voilà pourquoi nous sommes déterminés à établir des normes nationales pour accéder à des services de santé mentale, car les Canadiens devraient pouvoir accéder rapidement au soutien dont ils ont besoin, au moment où ils en ont besoin.

Voyez ce que l’équipe libérale a à dire en cette Journée #BellCause pour la cause :

« Soyez courageux et vulnérable et partagez vos histoires parce que lorsqu’on partage nos histoires, on se permet de guérir et aussi de sauver des vies. »
Sophie Grégoire Trudeau

« Des initiatives telles que Bell cause pour la cause nous rappellent de dire aux membres de notre famille, à nos amis, à nos collègues et à nos voisins qu’ils ne sont pas seuls. Nous devons nous soutenir mutuellement et changer la conversation au sujet de la santé mentale. Aujourd’hui et chaque jour, soyons là les uns pour les autres. »
Patty Hajdu

« Demander de l’aide est sans doute la chose la plus courageuse et la plus importante que l’on puisse faire. »
Seamus O’Regan

« Nous avons tous un rôle à jouer pour faire tomber les préjugés qui entourent la santé mentale. Choisissez vos mots avec soin, renseignez-vous, soyez bienveillants et à l’écoute et engagez un dialogue (et non un débat) sur la maladie mentale. »
Adam van Koeverden

« Aucun Canadien ne devrait avoir à se passer du soutien complet en santé mentale dont il a besoin. »
Hedy Fry

« La santé mentale est importante et les personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale comptent tout autant. En tant que gouvernement, nous devons veiller à ce que nos communautés soient bien outillées pour aider leurs citoyennes et citoyens, et individuellement, nous devons encourager les autres à demander de l’aide. »
Rachel Bendayan

« Nous devons travailler main dans la main pour lutter contre la stigmatisation entourant la maladie mentale. Peu importe votre âge, votre culture, votre genre ou votre orientation sexuelle, vous comptez et vous êtes digne d’amour. »
Bardish Chagger

Prenez part à la conversation