Ce qu’ils en disent – Énoncé économique de l’automne

Cette semaine, le ministre des Finances Bill Morneau a présenté l’Énoncé économique de l’automne, démontrant à quel point un plan qui fonctionne renforce notre classe moyenne! Une économie solide, un déficit en réduction et le taux de chômage le plus bas des dix dernières années, pour ne nommer que quelques-uns des faits saillants. Voici ce qu’ils en disent :

Cette semaine, le ministre des Finances Bill Morneau a présenté l’Énoncé économique de l’automne, démontrant à quel point un plan qui fonctionne renforce notre classe moyenne! Une économie solide, un déficit en réduction et le taux de chômage le plus bas des dix dernières années, pour ne nommer que quelques-uns des faits saillants. Voici ce qu’ils en disent :

« Une croissance économique positive, un déficit réduit, une baisse du taux d’imposition des petites entreprises, une augmentation du programme d’allocations pour enfants qui tient compte de la hausse du coût de la vie, de l’aide pour les travailleurs pauvres. »
Duane Brattprofesseur de sciences politiques à l’Université Mount Royal[Traduction, La source]

« Même avec les politiques supplémentaires annoncées, il est toujours attendu du déficit qu’il soit plus bas que ce qui avait été prévu durant la période de référence. »
Nick Exarhos et Andrew Granthaméconomistes principaux, CIBC[Traduction, La source]

« Une économie plus forte et des dépenses de programme plus basses ont réduit le déficit de neuf milliards de dollars par année en moyenne. Le gouvernement a affecté environ le tiers de ces bénéfices à une augmentation de ses dépenses de programme. »
Matthew Stewartdirecteur, Prévisions nationales, Le Conference Board du Canada[Traduction, La source]

Le gouvernement libéral double la mise dans son plan visant à sortir les familles et les enfants de la pauvreté en bonifiant l’Allocation canadienne pour enfants. Les familles auront donc plus d’argent pour des dîners sains, des activités parascolaires et des vêtements d’hiver chauds.

« Les investissements dans les gens et les enfants rapportent des dividendes. Cela mène à la croissance économique et favorise des collectivités en meilleure santé. L’indexation de l’Allocation canadienne pour enfants est une bonne politique. #cdnpoli. »
Tom Cooper
directeur, Hamilton Ontario Roundtable for Poverty Reduction
[Traduction, La source]

« Aujourd’hui, nous avons réalisé des progrès importants vers l’équité au Canada. L’indexation de l’Allocation canadienne pour enfants et la bonification de la prestation fiscale pour le revenu de travail consolident des pierres angulaires essentielles de la stratégie de réduction de la pauvreté tout en donnant de l’espoir et des possibilités d’avancement aux Canadiens. »
Pedro Barata
vice-président, stratégie et affaires publiques, Centraide, région de Toronto et York

« L’indexation de l’Allocation canadienne pour enfants se fera le 1er juillet 2018, en avance par rapport à la promesse antérieure, dont l’entrée en vigueur était prévue pour 2020. Quelle excellente décision! »
Kevin Milligan
professeur d’économie à l’UBC
[Traduction, La source]

En bonifiant la prestation fiscale pour le revenu de travail de 500 millions de dollars supplémentaires, plus de travailleurs canadiens à faible revenu et leur famille auront le soutien dont ils ont besoin. Cela renforce l’engagement de Justin Trudeau d’aider les gens qui travaillent fort pour faire partie de la classe moyenne.

« La FCCQ salue également l’intention de bonifier à compter de 2019 la prestation fiscale pour le revenu de travail (PFRT). Le PFRT vient rehausser la rémunération des travailleurs à faible revenu. Elle constitue la meilleure manière d’améliorer leur revenu disponible, de préférence à une augmentation radicale du salaire minimum. Elle représente aussi une excellente façon d’inciter les gens en marge du marché du travail à l’intégrer ou à y rester. »
La Fédération des chambres de commerce du Québec[La source]

« Chapeau au ministre des Finances Bill Morneau d’avoir amélioré les mesures incitatives au travail par le biais de la bonification de la PRTF. À la ministre de la Petite Entreprise et du Tourisme, les restaurants ont besoin de travailleurs! »
Restaurants Canada[Traduction, La source]

Les petites entreprises sont les piliers de l’économie canadienne, voilà pourquoi le gouvernement libéral diminuera le taux d’imposition des petites entreprises de 10,5 à 9 pour cent au cours des deux prochaines années. Elles seront ainsi en mesure d’investir plus d’argent, de croître et de créer des emplois.

« Avec des mesures adéquates, comme un examen fiscal global, nous pouvons offrir un environnement plus concurrentiel à nos entreprises. Et lorsque des entreprises connaissent du succès, elles apportent plus de revenus fiscaux à des programmes comme l’Allocation canadienne pour enfants ou à la réduction de notre déficit, ce qui profite à tous les Canadiens. »
L’hon. Perrin Beattyprésident et chef de la direction, Chambre de commerce du Canada[Traduction, Source]

« La FCCQ réaffirme que la baisse du taux d’imposition à 9 pour cent pour les petites entreprises est une bonne nouvelle, car elle leur permettra de dégager des marges de manœuvre nécessaires au bon fonctionnement de leurs activités. »
La Fédération des chambres de commerce du Québec[La source]

Visionnez notre plus récente vidéo pour en savoir plus sur le travail qu’accomplit le gouvernement libéral afin de bâtir une économie qui fonctionne pour tout le monde, puis faites un don, peu importe le montant, en appui au mouvement libéral.

Visionnez maintenant la vidéo