Votre conseil des ministres

Le très honorable Justin Trudeau

23e Premier ministre du Canada

Le très honorable Justin Trudeau

23e Premier ministre du Canada

Filtrer le Conseil des ministres par

  • +

    L'hon. Navdeep Bains

    Ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique

    L'hon.  Navdeep Bains

    L'hon. Navdeep Bains

    Ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique

    Mississauga-Malton

    L’honorable Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, était professeur invité distingué à la Ted Rogers School of Management de l'Université Ryerson et est titulaire d'une maîtrise en administration des affaires avec une spécialisation en finance. À titre de comptable en management accrédité, il a passé plusieurs années à travailler dans les domaines de la comptabilité et de l’analyse financière au sein de l’entreprise Ford du Canada Limitée. Navdeep habite depuis longtemps dans les villes de Mississauga et Brampton et entretient des liens solides avec les associations culturelles et sociales de Mississauga–Malton. Navdeep a été actif au sein de divers organismes communautaires, notamment à titre de membre du conseil d’administration du Mississauga Food Bank, et au sein de la Juvenile Diabetes Research Foundation et de la Guru Gobind Singh Children’s Foundation, de même qu’à titre de membre du conseil d'administration de la Fondation des maladies du coeur et de l’AVC de l'Ontario. Il a reçu de nombreux prix en reconnaissance de sa contribution à la promotion de la diversité dans sa communauté. À titre de député de Mississauga–Brampton Sud de 2004 à 2011, Navdeep a acquis une grande expérience, notamment dans les fonctions de secrétaire parlementaire du premier ministre Paul Martin et de porte-parole responsable de Travaux publics et services gouvernementaux, du Conseil du Trésor, du Commerce international, des Ressources naturelles, de la Petite entreprise et du Tourisme.

    Plus de contenu
    ×
  • +

    L'hon. Carolyn Bennett

    Ministre des Relations Couronne-Autochtones et des Affaires du Nord

    L'hon.  Carolyn Bennett

    L'hon. Carolyn Bennett

    Ministre des Relations Couronne-Autochtones et des Affaires du Nord

    Toronto-St. Paul’s

    L’honorable Carolyn Bennett, ministre des Relations Couronne-Autochtones et des Affaires du Nord, a été élue députée fédérale de Toronto–St. Paul’s en 1997 et réélue en 2000, 2004, 2006, 2008, 2011 et 2015.
    La docteure Bennett a occupé a occupé les fonctions de porte-parole en matière de santé publique, de personnes âgées, de personnes handicapées, d’économie sociale, et d’affaires autochtones. Elle a également été ministre d’État à la Santé publique en 2003.

    Avant son élection, La Dre Bennett était médecin de famille à Toronto, associée fondatrice de Bedford Medical Associates dans le centre-ville de Toronto et professeure adjointe au Département de médecine familiale et communautaire à l’Université de Toronto. Son combat pour sauver le Women’s College Hospital de Toronto l’a inspirée à se lancer en politique.

    La Dre Bennett est une représentante active de Toronto–St. Paul’s. En effet, elle a organisé plus de 75 assemblées publiques, réunions de quartier, séances d’information parlementaires et activités spéciales pour ses électeurs depuis 2000. Elle et son bureau ont pu venir en aide à des centaines d’électeurs ayant des problèmes d’immigration, d’impôts, de pension ou d’assurance emploi.

    Excellente communicatrice, elle parle avec passion du Canada et de la participation des citoyens à la démocratie. Elle défend la santé, l’environnement, les femmes en politiques et les personnes handicapées, et elle est également connue pour son ferme soutien à l’égard d’Israël.

    En 1986, La Dre Bennett a reçu la Royal Life Saving Society Cross, une distinction du Commonwealth qui lui a été décernée pour reconnaître plus de 20 ans de services distingués. En 2002, elle a reçu le prix Ève tant convoité pour sa contribution à l’avancement des femmes en politique. En 2003, elle a été la première personne à recevoir le Prix des champions de la santé mentale, décerné par l’Alliance canadienne pour la maladie mentale et la santé mentale. Mme Bennett a également été la première récipiendaire d’un prix pour le leadership exceptionnel et le dévouement remarquable dont elle a fait preuve au chapitre de la prévention des blessures et de la promotion de la sécurité au Canada, le National Award of Excellence for Outstanding Leadership and Dedication to Injury Prevention and Safety promotion in Canada.

    La Dre Bennett est coauteur de Kill or Cure? How Canadians Can Remake Their Health Care System.

    Elle et son mari, Peter O’Brian, cinéaste canadien connu, ont deux fils, Jack et Ben.

    Plus de contenu
    ×
  • +

    L'hon. Marie-Claude Bibeau

    Ministre du Développement international et de la Francophonie

    L'hon.  Marie-Claude Bibeau

    L'hon. Marie-Claude Bibeau

    Ministre du Développement international et de la Francophonie

    Compton-Stanstead

    L’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international et de la Francophonie, est née, a grandi et a étudié à Sherbrooke. Elle a commencé sa carrière à l’Agence canadienne de développement international, occupant des postes à Ottawa-Gatineau, à Montréal, au Maroc et au Bénin, en Afrique. Elle a éventuellement choisi de s’installer dans la circonscription de Compton–Stanstead pour y voir grandir sa famille, y travailler et s’y impliquer activement. Autrefois directrice générale du Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke, Marie-Claude est aussi une femme d’affaires aguerrie. Depuis 15 ans, elle était copropriétaire du Camping de Compton, une entreprise touristique prospère maintes fois primée. Par ailleurs, elle a été directrice de l’accréditation des Jeux d’été du Canada qui se sont tenus à Sherbrooke en 2013. Femme impliquée au sein de sa communauté, Marie-Claude est fondatrice et coordonnatrice du Regroupement des institutions muséales des Cantons-de-l’Est. Elle a aussi siégé aux conseils d’administration de Commerce Sherbrooke, de Destination Sherbrooke, d’Animation Centre-ville et de la Société des musées québécois. De plus, elle a été secrétaire du comité de relance de Compton, membre du comité de planification stratégique de la municipalité régionale de comté (MRC) de Coaticook et présidente du conseil d’établissement de l’école Louis-St-Laurent de Compton. Marie-Claude est titulaire d’un baccalauréat coopératif en Économique et d’un diplôme de 2e cycle en Gestion de l’environnement de l’Université de Sherbrooke.

    Plus de contenu
    ×
  • +

    L'hon. Scott Brison

    Président du Conseil du Trésor

    L'hon.  Scott Brison

    L'hon. Scott Brison

    Président du Conseil du Trésor

    Kings-Hants

    L’honorable Scott Brison, président du Conseil du Trésor et député libéral de Kings–Hants en Nouvelle-Écosse, a été élu sept fois à la Chambre des communes : en juin 1997, novembre 2000, juin 2004, janvier 2006, octobre 2008, mai 2011 et octobre 2015. Il a été l’un des porte-paroles clés en matière d’économie en plus d’être le principal porte-parole de son parti en matière de finances. Il a également servi au sein du Comité permanent des finances de la Chambre des communes à titre de vice-président. M. Brison était membre de la Commission trilatérale et a été nommé un des « jeunes leaders mondiaux » du Forum économique mondial de Davos, en Suisse. En août 2010, le président de la Colombie, Álvaro Uribe, lui a décerné l’Ordre de San Carlos pour sa contribution à l’Accord de libre-échange entre le Canada et la Colombie. De 2004 à 2006, M. Brison a par ailleurs occupé les postes de ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux et de receveur général du Canada, ce qui faisait de lui le plus jeune membre du Cabinet du premier ministre Paul Martin. Il siégeait également à trois comités du Cabinet (Conseil du Trésor, Affaires intérieures et Examen des dépenses) et a déjà assumé les fonctions de secrétaire parlementaire du premier ministre, s’occupant en particulier des relations canado-américaines. Il a aussi été candidat à la direction lors du congrès de décembre 2006. M. Brison possède une grande expérience dans le secteur privé en tant qu’entrepreneur et spécialiste des services de banque d'investissement. Il a agi à titre de vice-président d’une banque canadienne d’investissement et a plus récemment présidé la SeaFort Capital Inc., une société d’investissement canadienne. M. Brison et son partenaire Maxime Saint-Pierre habitent à Cheverie, en Nouvelle-Écosse, sur les berges du bassin Minas, où l’on trouve les plus fortes marées du monde. Le député Brison est né à Windsor, en Nouvelle-Écosse, le 10 mai 1967, et a fait ses études au Dalhousie University, où il a obtenu un baccalauréat en commerce avec spécialisation en finances. Il a également réussi le programme Global Leadership and Public Policy for the 21st Century Executive Education Program donné par la Kennedy School of Government à Harvard University. Dans ses loisirs, il se consacre à l’économie et à la politique étrangère ainsi qu’au kayak en mer, au ski alpin et à la pomiculture.

    Plus de contenu
    ×
  • +

    L'hon. Jim Carr

    Ministre des Ressources naturelles

    L'hon.  Jim Carr

    L'hon. Jim Carr

    Ministre des Ressources naturelles

    Winnipeg-Centre-Sud

    L’honorable Jim Carr, ministre des Ressources naturelles, a été une personnalité marquante du monde des affaires et du milieu communautaire de Winnipeg pendant plus de 30 ans. Après des débuts comme musicien, hautboïste et administrateur au sein de l’orchestre symphonique de Winnipeg, il passe au journalisme en tant qu'éditorialiste et chroniqueur pour le Winnipeg Free Press et aussi à la radio, à la chaîne anglaise de Radio-Canada. Il entre dans la vie publique en 1988 lorsqu’il est élu député de Fort Rouge à l’Assemblée législative du Manitoba. Il sera également chef adjoint de son parti. Par la suite, à titre de président-directeur général fondateur du Business Council of Manitoba, il travaille aux côtés de chefs d’entreprises en vue d’aborder des questions qui importent à la population du Manitoba et de l’ensemble du pays. Il est notamment l’un des architectes du Winnipeg Consensus, qui a rassemblé des groupes de réflexion et des chefs de file canadiens du secteur de l’énergie et a guidé l’élaboration de la Stratégie canadienne de l’énergie, publiée en 2015 par les provinces et les territoires. Bénévole actif auprès de plusieurs organismes locaux, provinciaux et nationaux, Jim Carr a été le vice président fondateur du Winnipeg Poverty Reduction Council et a siégé aux conseils d’administration de l’orchestre symphonique de Winnipeg, de la fondation Canada West et du Centre Arthur V. Mauro pour la paix et la justice de l’Université du Manitoba. Son leadership communautaire lui a valu de nombreuses distinctions, dont la Médaille commémorative du 125e anniversaire de la Confédération du Canada, la Médaille du jubilé de diamant de la reine Élisabeth II et l’Ordre du Manitoba.

    Plus de contenu
    ×
  • +

    L'hon. Bardish Chagger

    Leader du gouvernement à la Chambre des communes et ministre de la Petite Entreprise et du Tourisme

    L'hon.  Bardish Chagger

    L'hon. Bardish Chagger

    Leader du gouvernement à la Chambre des communes et ministre de la Petite Entreprise et du Tourisme

    Waterloo

    L’honorable Bardish Chagger, ministre de la Petite Entreprise et du Tourisme, se dévoue à l’inclusion et au renforcement communautaire. De ses activités d’assistance aux sports récréatifs pour les enfants à ses heures de bénévolat auprès des aîné(e)s, Bardish se consacre à resserrer les liens dans la communauté de Waterloo. Par le biais de son emploi au centre multiculturel de Kitchener-Waterloo, Bardish a encouragé la diversité tout en fournissant aux résident(e)s des occasions de participer au développement social et économique de leur communauté. En tant qu’ancienne adjointe exécutive du député Andrew Telegdi, Bardish connaît parfaitement les enjeux qui importent aux résident(e)s de Waterloo, y compris le secteur manufacturier, les technologies et l’innovation. Nourrissant une passion pour l’engagement communautaire, Bardish a prêté main-forte à différentes causes et à divers organismes comme le Rotary Club of Waterloo, Interfaith Grand River et le conseil d’affectation du personnel de Waterloo Wellington Dufferin. Elle considère qu’elle fait partie intégrante de la génération de la Charte des droits et libertés et s’est prononcée aux congrès d’orientation sur de nombreux sujets, comme la progression des droits au mariage entre personnes de même sexe et la stratégie nationale du secteur manufacturier. Bardish est bachelière ès sciences de l’Université de Waterloo. En 2012, le journal The Waterloo Region Record l’a reconnue comme l’une des « 40 personnalités de moins de 40 ans » qui contribueront à l’avenir de la région de Waterloo.

    Plus de contenu
    ×
  • +

    L'hon. François-Philippe Champagne

    Ministre du Commerce international

    L'hon.  François-Philippe Champagne

    L'hon. François-Philippe Champagne

    Ministre du Commerce international

    Saint-Maurice-Champlain

    L’honorable François Philippe Champagne, ministre du Commerce international, a été élu pour la première fois en 2015 comme député de Saint-Maurice-Champlain. Il a aussi servi comme secrétaire parlementaire du ministère des Finances de 2015 jusqu’au début de 2017. Homme d’affaires, avocat et spécialiste du commerce international, il possède plus de 20 ans d’expérience acquise au sein de grandes entreprises à travers le monde. Au cours de sa brillante carrière internationale, il a été nommé « Young Global Leader » par le Forum économique mondial et Personnalité de la semaine La Presse/Radio-Canada en 2009. Plus récemment, il a travaillé dans le domaine de la technologie verte et de l’environnement.
    Au fil des ans, François-Philippe a occupé des postes clés sur la scène internationale, notamment ceux de vice-président et avocat principal du Groupe ABB, qui compte plus de 150 000 employés. Il a aussi été par la suite directeur du développement stratégique, avocat général par intérim, responsable en chef de l’éthique et membre du comité de direction d’AMEC, chef de file mondial du domaine de l’énergie. En plus de siéger à plusieurs conseils, notamment ceux de TakingITGlobal, Incheon Bridge Corporation (Corée du Sud) et C3E (Centre d’excellence en efficacité énergétique), il a été président d’un important groupe de réflexion stratégique pancanadien.
    D’abord et avant tout, François-Philippe est très engagé dans sa communauté. Il a été conférencier au Rassemblement jeunesse de la Mauricie, ainsi que président d’honneur de l’Alliance régionale des chambres de commerce de la Mauricie, de la campagne du Coquelicot et du Relais pour la vie à Shawinigan.

    Plus de contenu
    ×
  • +

    L'hon. Jean-Yves Duclos

    Ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social

    L'hon.  Jean-Yves Duclos

    L'hon. Jean-Yves Duclos

    Ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social

    Québec

    L’honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, était professeur titulaire et directeur du département d’économique de l’Université Laval. Auteur de nombreuses publications, conférencier et expert renommé en économie, il était souvent invité à commenter l’actualité québécoise et canadienne. Jean-Yves était titulaire de la Chaire de recherche Industrielle-Alliance sur les enjeux économiques des changements démographiques, vice-président de l’Association canadienne d’économique et membre régulier de l’Institut sur le vieillissement et la participation sociale des aînés. De plus, il était vice-président et Fellow du Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations, Senior Fellow de la Fondation pour les études et les recherches sur le développement international ainsi que Fellow-in-residence du C.D. Howe Institute. Finalement, Jean-Yves est cofondateur du Réseau international de recherche sur les politiques économiques et la pauvreté (Partnership for Economic Policy, PEP). Jean-Yves est titulaire d’un baccalauréat ès arts avec mention très honorable en économique de l’Université de l’Alberta ainsi que d’une maîtrise et d’un doctorat en économique de la London School of Economics and Political Science. Son travail acharné a maintes fois été récompensé, notamment par l’octroi de bourses prestigieuses ainsi que par la remise du prix Marcel-Dagenais décerné par la Société canadienne de science économique et du prix Harry Johnson du meilleur article dans la Revue canadienne d’économique. En 2014, Jean-Yves a été élu membre de la Société royale du Canada, la plus haute distinction pour les chercheurs et chercheuses au pays.

    Plus de contenu
    ×
  • +

    L'hon. Kirsty Duncan

    Ministre des Sciences

    L'hon.  Kirsty Duncan

    L'hon. Kirsty Duncan

    Ministre des Sciences

    Etobicoke-Nord

    L’honorable Kirsty Duncan, ministre des Sciences, a été professeure agrégée en études de la santé à l’Université de Toronto. Elle est l’ancienne directrice de la recherche du AIC Institute of Corporate Citizenship au Rotman School of Management. Conférencière bien connue, elle a donné des conférences devant des organismes comme le National Geographic Society, le gouvernement du Japon, et la Young Presidents’ Organization. Elle était membre du Comité consultatif sur la grippe pandémique pour le Conference Board du Canada et de l’Université de Toronto, et a aidé des organismes canadiens et américains à se préparer à ce fléau. Elle était membre des conseils d’administration de la Indigenous Cooperative on the Environment, de la Scottish Studies Foundation, de la St. Andrew’s Society of Toronto, et de la Toronto Foundation for School Success. Elle a coprésidé le gala 2006 des prix Fraser Mustard en faveur de la bonne alimentation des élèves, et, en octobre 2007, elle a présidé « Feeding Toronto’s Hungry Students Week ». Mme Duncan est une passionnée du développement durable des collectivités et de la lutte contre les changements climatiques. Elle a contribué à améliorer l’aide alimentaire, l’aide au logement et l’instruction à l’intention de la jeunesse de Toronto. Elle a été membre du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, un organisme lauréat du Prix Nobel de la paix. Mme Duncan détient un doctorat en géographie de l’University of Edinburgh.

    Plus de contenu
    ×
  • +

    L'hon. Chrystia Freeland

    Ministre des Affaires étrangères

    L'hon.  Chrystia Freeland

    L'hon. Chrystia Freeland

    Ministre des Affaires étrangères

    University-Rosedale

    L’honorable Chrystia Freeland est ministre des Affaires étrangères. Elle a aussi servi comme ministre du Commerce international entre 2015 et 2017.
    Mme Freeland a d’abord été élue députée de la circonscription fédérale de Toronto-Centre lors d’une élection partielle tenue en novembre 2013. Elle a ensuite été élue dans la circonscription de University—Rosedale en octobre 2015. Au sein de l’opposition, elle a agi à titre de porte-parole de son parti en matière de commerce international.
    Née à Peace River, en Alberta, elle a obtenu un diplôme de premier cycle à Harvard avant de poursuivre ses études en tant que boursière de la fondation Rhodes à l’université d’Oxford.
    Après avoir fait ses classes de journaliste en Ukraine, comme correspondante indépendante du Financial Times, du Washington Post et de The Economist, Mme Freeland a poursuivi sa carrière en assumant de nombreux rôles au Financial Times, notamment ceux de rédactrice en chef adjointe, de rédactrice aux informations au R. U., de correspondante en chef à Moscou, de correspondante en Europe de l’Est, de rédactrice en chef de l’édition de la fin de semaine et de rédactrice en chef de FT.com.
    De 1999 à 2001, elle a occupé les fonctions de rédactrice en chef adjointe du Globe and Mail, avant de devenir directrice de la rédaction au Financial Times.
    En 2010, Mme Freeland a travaillé pour l’agence de presse canadienne Thomson Reuters à titre d’envoyée spéciale, et dernièrement elle a occupé les fonctions de directrice générale et de rédactrice en chef, Informations consommateurs.
    Mme Freeland, dans la chronique hebdomadaire qu’elle rédigeait pour le Globe and Mail, s’est principalement penchée sur les difficultés de la classe moyenne.
    Parmi les livres qu’elle a publiés, on peut citer Sale of a Century: The Inside Story of the Second Russian Revolution (2000) et Plutocrats: The Rise of the New Global Super-Rich and the Fall of Everyone Else (2012).

    Plus de contenu
    ×
  • +

    L'hon. Marc Garneau

    Ministre des Transports

    L'hon.  Marc Garneau

    L'hon. Marc Garneau

    Ministre des Transports

    Notre-Dame-de-Grâce-Westmount

    L’honorable Marc Garneau, ministre des Transports, a servi son pays tout au long de sa carrière, d’abord au sein de la Marine canadienne, puis en tant qu’astronaute et président de l’Agence spatiale canadienne, et finalement à titre de politicien.

    Marc a commencé à servir le Canada en tant qu’ingénieur de systèmes de combat dans la Marine sur le Navire canadien de Sa Majesté Algonquin de 1974 à 1976. Il a ensuite été promu commandant en 1982 alors qu’il était au Collège d’état-major de l’Armée canadienne, puis il a été transféré à Ottawa en 1983. En janvier 1986, il a été promu capitaine, grade qu’il a conservé jusqu’à sa retraite de la Marine en 1989.

    En décembre 1983, M. Garneau a été l’un des six astronautes canadiens sélectionnés sur plus de quatre mille candidats. Il a été transféré au Programme des astronautes canadiens du ministère de la Défense nationale en février 1984 pour y commencer son entraînement. M. Garneau a écrit une page d’histoire en devenant le premier astronaute canadien à aller dans l’espace dans le cadre de la mission de la navette spatiale 41G, du 5 au 13 octobre 1984, au cours de laquelle il a assumé les fonctions de spécialiste de charges utiles. En 1989, M. Garneau a été nommé directeur adjoint du Programme des astronautes canadiens et il a apporté un soutien technique et un appui au Programme dans le cadre de la préparation d’expériences à réaliser au cours de missions canadiennes subséquentes. En février 2001, M. Garneau a été nommé vice-président exécutif de l’Agence spatiale canadienne, puis président le 22 novembre 2001, avant de quitter ces fonctions en 2005 pour poursuivre une carrière en politique.

    En octobre 2008, Marc Garneau a été élu à la Chambre des communes comme député pour Westmount-Ville-Marie et, lors de ce premier mandat, il a été porte-parole pour l’industrie, les sciences et les technologies et le représentant du Québec. Il a été réélu député de Westmount-Ville-Marie en mai 2011 et a occupé le poste de leader à la Chambre des communes. Il a également été porte-parole en matière d'affaires étrangères et de francophonie. En octobre 2015, il a été réélu, à titre de député de Notre-Dame-de-Grâce–Westmount.

    En août 2003, M. Garneau a été promu Compagnon de l’Ordre du Canada, soit la plus haute distinction canadienne offerte à un civil. Il a également eu l’honneur de voir deux écoles secondaires porter son nom, soit le Marc Garneau Collegiate Institute, à Toronto, et l’École Secondaire Marc Garneau de Trenton, en Ontario.

    En plus d’être l’auteur de plusieurs résolutions, Marc a été porte-parole libéral pour l’Industrie, la Science et la Technologie et les Ressources naturelles. Il a également été représentant du chef libéral au Québec puis leader libéral à la Chambre des communes. À l’heure actuelle, il est le porte-parole libéral pour les Affaires étrangères et la Francophonie.

    À ce jour, Marc a reçu plusieurs honneurs. En 2003, il a été décoré Compagnon de l’Ordre du Canada. Aussi, deux écoles secondaires ontariennes et un vaisseau dans la série de romans populaires Star-Trek : Millenium : The Fall of Terok Nor portent son nom. Par ailleurs, il a été chancelier de l’Université Carleton et est capitaine de vaisseau honoraire des cadets de la Marine royale canadienne.

    Plus de contenu
    ×
  • +

    L'hon. Ralph Goodale

    Ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

    L'hon.  Ralph Goodale

    L'hon. Ralph Goodale

    Ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

    Regina-Wascana

    L’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, a précédemment occupé le poste de ministre des Finances du Canada, de même que celui de leader parlementaire de l’Opposition officielle. M. Goodale s’est distingué en étant le premier à avoir été choisi par ses pairs comme parlementaire de l’année au Canada en 2006. M. Goodale a grandi sur la ferme familiale près de Wilcox, en Saskatchewan; il a étudié au University of Regina (B.A., 1971) et au Saskatchewan University (LL.B., 1972). Il possède une expérience pratique dans différents domaines : affaires, agriculture, droit, radiodiffusion, et politique fédérale et provinciale. Il a été élu au Parlement du Canada pour la première fois en 1974 à l’âge de 24 ans. Il représentait la vaste circonscription rurale d’Assiniboia. Dans les années 1980, il a été chef d’un parti provincial et a été élu à l’Assemblée législative de la Saskatchewan en 1986. M. Goodale est revenu à la Chambre des communes en 1993 comme député de Wascana, puis il a été réélu en 1997, en 2000, en 2004, en 2006, en 2008, en 2011 et en 2015. Il a fait partie du cabinet fédéral en tant que ministre de l’Agriculture et de l’Agro-alimentaire, ministre des Ressources naturelles, leader du gouvernement à la Chambre des communes, ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux et enfin ministre des Finances. Au cours des mandats de M. Goodale, le Canada a enregistré une forte croissance économique, des budgets équilibrés, une diminution de la dette, des réductions d’impôts et l’un des meilleurs rendements financier du monde occidental. Ralph Goodale et sa conjointe, Pamela, vivent à Regina.

    Plus de contenu
    ×
  • +

    L'hon. Karina Gould

    Ministre des Institutions démocratiques

    L'hon.  Karina Gould

    L'hon. Karina Gould

    Ministre des Institutions démocratiques

    Burlington

    L’Honorable Karina Gould, ministre des Institutions démocratiques, exerce la profession de spécialiste en commerce et investissements. Karina a été élue en 2015 comme députée de Burlington. Elle est une activiste communautaire profondément enracinée dans sa ville natale de Burlington. Plus jeune, elle a passé une année à travailler comme bénévole dans un orphelinat mexicain, ce qui a renforcé sa passion pour le service public et le développement international. Alors qu’elle étudiait à l’université McGill, elle a été présidente de l’Association des étudiants de 1er cycle de la Faculté des arts et elle a organisé une campagne pour recueillir 20 000 $ au profit des victimes du tremblement de terre de 2010 en Haïti. En 2010, Karina a commencé à travailler comme consultante pour le programme Migration et développement de l’Organisation des États américains basée à Washington, D.C.
    Après avoir terminé sa maîtrise en relations internationales à l’Université d’Oxford, elle est revenue à Burlington où elle a travaillée comme spécialiste en commerce et investissements auprès de la Délégation commerciale du Mexique.
    Karina a été active au sein de sa communauté. En plus d’être membre de la Oxford Cambridge Society de Toronto, elle s’est portée bénévole pour le Iroquoia Bruce Trail Club et a agi à titre de coordonnatrice des médias sociaux pour la banque de meubles de Mississauga.

    Plus de contenu
    ×
  • +

    L'hon. Patty Hajdu

    Ministre de l’Emploi, du Développement de la main d’œuvre et du Travail

    L'hon.  Patty Hajdu

    L'hon. Patty Hajdu

    Ministre de l’Emploi, du Développement de la main d’œuvre et du Travail

    Thunder Bay-Supérieur-Nord

    L’honorable Patty Hajdu, ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail a été élu comme députée de Thunder Bay-Supérieur-Nord lors de l’élection de 2015. Le premier ministre Trudeau l’avait nommée ministre de la Condition féminine en 2015, poste qu’elle a occupé jusqu’au début de 2017. Madame Hajdu jouit d’une bonne notoriété et d’une bonne réputation dans sa communauté en raison du travail qu’elle a accompli en matière de toxicomanie, de réduction des méfaits, de logement et de santé publique. Elle était directrice générale du Shelter House et est aussi l’auteure et l'une des principales membres du comité de mise en œuvre de la Thunder Bay Drug Strategy. De plus, elle a siégé au conseil consultatif communautaire de la Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance. Auparavant, Patty a occupé le poste de présidente du Drug Awareness Committee de Thunder Bay. Elle a aussi été membre du conseil d’administration de l’organisme Alpha Court Mental Health Services ainsi que de l’Ontario Literacy Coalition. Plusieurs des ouvrages de Patty ont été publiés, dont plusieurs textes d’opinion dans The Chronicle Journal sur la question de l’itinérance. Depuis 1980, Patty a vécu presque exclusivement dans la région de Thunder Bay–Supérieur-Nord. Elle vit présentement à Thunder Bay avec ses deux fils. Outre son travail en matière de santé mentale et de toxicomanie, Patty est une graphiste de talent et elle a déjà été directrice de la création d’une entreprise de marketing. Patty est titulaire d’un baccalauréat ès arts avec spécialisation en arts de Lakehead University ainsi que d’une maîtrise en administration publique de la University of Victoria.

    Plus de contenu
    ×
  • +

    L'hon. Kent Hehr

    Ministre des Sports et des Personnes handicapées

    L'hon.  Kent Hehr

    L'hon. Kent Hehr

    Ministre des Sports et des Personnes handicapées

    Calgary-Centre

    L’honorable Kent J. Hehr, C.P., député, est né et a grandi à Calgary. La mère de Kent a travaillé comme directrice d’école et son père a été président de l’Alberta Teachers' Association. L’éducation et la fonction publique ont donc toujours fait partie de son quotidien. Kent s’est intéressé très tôt aux sports, en particulier au hockey, en vue d’une carrière d’enseignant en éducation physique. De 1989 à 1990, il a joué avec les Canucks de Calgary et a aidé à remporter le championnat de la Ligue de hockey junior de l’Alberta. L’année suivante, il a fréquenté le Mount Royal College et a joué pour l’équipe des Cougars, alors que son maniement du bâton s’améliorait de jour en jour.
    Puis, la vie de Kent a changé pour toujours. En octobre 1991, alors qu’il roulait à bord de la voiture d’un ami, Kent a été atteint par une balle tirée d’une autre voiture. La blessure l’a laissé paralysé. Il ne marcherait plus jamais.
    Comme des milliers de Canadiens ayant subi une lésion à la moelle épinière qui a bouleversé le cours de leur vie, le parcours de Kent a changé, mais pas son rythme de vie. En fait, il a peut-être bien accéléré. Alors qu’il réapprenait à utiliser ses doigts, Kent a étudié à l’Université de Calgary et a obtenu un baccalauréat en études canadiennes, suivi d’un baccalauréat en droit en 2001.
    Kent a pratiqué le droit au sein du prestigieux cabinet d’avocats Fraser Milner Casgrain (aujourd’hui Dentons) et est devenu un leader communautaire actif, œuvrant auprès de Centraide et dirigeant la section albertaine de l’Association canadienne des paraplégiques. En 2008, il a remporté la course pour représenter la circonscription de Calgary-Buffalo à l’Assemblée législative de l’Alberta, un siège qu’il a défendu avec succès en 2012.
    En 2015, il a réussi à devenir député de Calgary-Centre à la Chambre des communes. Il est maintenant le premier libéral de Calgary à siéger au Cabinet depuis 1972.
    Au cours de la dernière décennie de son engagement politique, il est devenu l’un des visages les plus reconnaissables de Calgary. Lorsqu’il n’est pas en campagne ou en train de passer du temps avec ses neveux et sa conjointe Deanna, Kent est souvent présent dans la communauté pour discuter avec des électeurs dans une épicerie Safeway ou Co-Op locale.
    Après les élections de 2015, il a été nommé au poste de ministre des Anciens Combattants (2015-2017). Le ministre Hehr sert maintenant fièrement le cabinet du premier ministre Justin Trudeau à titre de ministre des Sports et des Personnes handicapées.

    Plus de contenu
    ×
  • +

    L'hon. Ahmed Hussen

    Ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

    L'hon.  Ahmed Hussen

    L'hon. Ahmed Hussen

    Ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

    York-Sud-Weston

    L’honorable Ahmed Hussen, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté a été élu député de York-South Weston lors de l’élection de 2015. Avocat et militant social, Ahmed a fait ses preuves en matière de leadership et de responsabilisation communautaire lui permettant de représenter et d'obtenir des résultats concrets pour la circonscription de York-Sud–Weston au Parlement, à Ottawa.
    Né et ayant grandi en Somalie, Ahmed a immigré au Canada en 1993 et s’est établi à Regent Park. Très tôt, il s’est dirigé vers le service public. En 2002, il a cofondé le Regent Park Community Council et il a réussi à obtenir 500 millions de dollars pour la revitalisation du Regent Park, tout en assurant la protection des intérêts des presque 15 000 résidents du secteur. Ahmed est actuellement président du Canadian Somali Congress, une organisation communautaire somalienne qui travaille de concert avec les autorités nationales et régionales pour défendre les enjeux importants des Canadiennes et des Canadiens d’origine somalienne ainsi que pour renforcer l’engagement civique et l’intégration. En raison de son approche centrée sur les résultats, il a été invité à se joindre au groupe de travail sur la modernisation de la sécurité du revenu des adultes de la Toronto City Summit Alliance.
    Ahmed parle couramment l’anglais, le somali et le swahili. Il a obtenu son baccalauréat en histoire de l’Université York et son diplôme en droit de l’Université d’Ottawa. En 2004, le Toronto Star le reconnaissait comme l’une des dix premières personnes à Toronto à avoir apporté d’importantes contributions à notre communauté.

    Plus de contenu
    ×
  • +

    L'hon. Mélanie Joly

    Ministre du Patrimoine canadien

    L'hon.  Mélanie Joly

    L'hon. Mélanie Joly

    Ministre du Patrimoine canadien

    Ahuntsic-Cartierville

    Avocate de formation, l’honorable Mélanie Joly, ministre du Patrimoine canadien, est passionnée par sa ville, Montréal, et par la politique. Mélanie a œuvré au sein de deux grands cabinets d’avocats de Montréal avant de faire le saut dans le monde des communications à titre directrice associée à la tête du bureau de Montréal de l’agence de communication internationale Cohn & Wolfe. Fondatrice du parti Le Vrai Changement pour Montréal, Mélanie s’est portée candidate à la mairie de Montréal en 2013. Croyant fermement à l’importance de s’impliquer dans sa communauté, Mélanie a siégé à de nombreux conseils d’administration, notamment au sein de la Régie des rentes du Québec, de la Fondation du CHUM et du Musée d’art contemporain de Montréal. Elle a aussi été porte-parole du Logis Rose-Virginie et ambassadrice pour La Rue des Femmes. Le travail acharné de Mélanie a été maintes fois reconnu. Parmi les honneurs qu’elle a reçus, le magazine Elle Québec l’a choisie Femme de l’année 2008 dans la catégorie Relève. En 2010, elle a été la première québécoise à recevoir le prix Arnold Edinborough pour son engagement dans le milieu culturel. Mélanie est titulaire d’un baccalauréat en droit (avec distinction) de l’Université de Montréal et d’une maîtrise en droit européen et comparé de l’Université d’Oxford.

    Plus de contenu
    ×
  • +

    L'hon. Dominic LeBlanc

    Ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

    L'hon.  Dominic LeBlanc

    L'hon. Dominic LeBlanc

    Ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

    Beauséjour

    L’honorable Dominic LeBlanc est le ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne. Il a été élu à la Chambre des communes en novembre 2000 et réélu en 2004, 2006, 2008, 2011 et 2015. Il a siégé au Comité spécial sur la consommation non médicale de drogues ou médicaments, ainsi qu’aux comités permanents des pêches et océans, des transports et des opérations gouvernementales, de la défense nationale et des affaires des anciens combattants, des comptes publics, de la procédure et des affaires de la Chambre, du commerce international, de la justice et des droits de la personne, et des affaires étrangères. Il a également été secrétaire parlementaire du ministre de la Défense nationale. Le 10 juillet 2004, Dominic fut assermenté au Conseil privé du Canada et nommé secrétaire parlementaire du Leader du gouvernement à la Chambre des communes et whip adjoint du gouvernement. Il a cumulé les fonctions de porte-parole en matière decommerce international, d’affairesintergouvernementales, de justice, de la défense, et des affaires étrangères. M. LeBlanc détient un baccalauréat ès arts en sciences politiques de l’Université deToronto (Trinity College), un baccalauréat en droit de l’Université du Nouveau-Brunswick, et une maîtrise en droit du Harvard Law School. Il a figuré sur la liste du doyen de la Faculté de droit de l’Université du Nouveau-Brunswick, a obtenu une bourse de la Division du Nouveau-Brunswick de l’Association du Barreau canadien et le Graduating Average Prize de Trinity College de l’Université de Toronto. Avant d’être élu à la Chambre des communes, M. LeBlanc était avocat chez Clark Drummie à Shediac et à Moncton, au Nouveau-Brunswick. De 1993 à 1996, il était conseiller spécial du premier ministre du Canada, le Très Honorable Jean Chrétien. M. LeBlanc est marié à Jolène Richard, une juge à la Cour provinciale du Nouveau-Brunswick.

    Plus de contenu
    ×
  • +

    L'hon. Diane Lebouthillier

    Ministre du Revenu national

    L'hon.  Diane Lebouthillier

    L'hon. Diane Lebouthillier

    Ministre du Revenu national

    Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine

    L’honorable Diane Lebouthillier, ministre du Revenu national, était autrefois préfète élue de la municipalité régionale de comté du Rocher-Percé et propriétaire de la pourvoirie La Ferme du Petit Moulin, connaît bien la réalité, les forces et les enjeux de Gaspésie–Les Îles-de-la-Madeleine. Avant de faire le saut en politique active, Diane a oeuvré pendant plus de 23 ans auprès des différentes clientèles du Centre de santé et de services sociaux du Rocher-Percé. Par la suite, elle a été responsable des dossiers sociaux au sein de l’équipe du député provincial de Gaspé, le regretté Georges Mamelonet. Au sein de sa communauté, Diane n’a pas hésité à donner de son temps à divers organismes, et ce, depuis de nombreuses années. Elle a siègé au conseil d’administration du Collège d’enseignement général et professionnel (Cégep) de la Gaspésie et des Îles. Elle a assumé également la présidence du conseil d’administration du Réseau collectif Gaspésie-Les Îles et du Transport adapté et collectif des Anses ainsi que la vice-présidence de celui de Les Ateliers Actibec 2000 inc. Diane est mère de trois fils adultes et grand-mère d’un petit-fils. Elle est titulaire d’un baccalauréat en travail social de l’Université de Moncton. En 2013, la Légion royale canadienne lui a remis un certificat d’appréciation en reconnaissance des services rendus.

    Plus de contenu
    ×
  • +

    L'hon. Lawrence MacAulay

    Ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire

    L'hon.  Lawrence MacAulay

    L'hon. Lawrence MacAulay

    Ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire

    Cardigan

    L’honorable Lawrence MacAulay, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et député de Cardigan, circonscription de l’est de l'Île-du-Prince-Édouard, a été élu pour la première fois à la Chambre de commune le 21 novembre 1988. En octobre 2015, il a remporté sa neuvième élection consécutive.M. MacAulay a siégé au Conseil des ministres en tant que solliciteur général du Canada, ministre du Travail, Secrétaire d'État aux Anciens Combattants et Secrétaire d’État chargé de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique. Il a été porte-parole de l’opposition dans le dossier des pêches et océans, de même que porte-parole pour les questions relatives aux personnes âgées. Il a en outre été vice-président du Comité de la Chambre des communes sur les pêches et océans. M. MacAulay est né le 9 septembre 1946 à St. Peter's Bay, à l'Île-du-Prince-Édouard. Avant de se lancer en politique, M. MacAulay était agriculteur et homme d’affaires.En 1972, il a épousé Frances Elaine O'Connell, avec qui il a eu trois filles : Carolyn, Rita et Lynn.

    Plus de contenu
    ×
  • +

    L'hon. Catherine McKenna

    Ministre de l’Environnement et du Changement climatique

    L'hon.  Catherine McKenna

    L'hon. Catherine McKenna

    Ministre de l’Environnement et du Changement climatique

    Ottawa-Centre

    L’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique, était la directrice générale d’un organisme à but non lucratif qui mobilise les jeunes leaders autour de discussions sur les politiques publiques. Avant d’occuper cette fonction, Catherine a cofondé et dirigé l’organisme caritatif Avocats canadiens à l’étranger. Elle a pratiqué le droit dans de grands cabinets, au Canada et en Indonésie, se spécialisant dans les domaines du commerce international, de la concurrence, de l’investissement et des affaires constitutionnelles. Elle a aussi œuvré comme avocate principale dans la cadre de l’Examen du système de justice militaire présidé par le très honorable Antonio Lamer. Elle a également travaillé comme conseillère juridique auprès de la mission de maintien de la paix des Nations Unies au Timor-Oriental, pour les négociations d’un traité. Elle enseignait au Munk School of Global Affairs de l’Université de Toronto, en plus d’être membre du conseil d’administration du Trudeau Centre for Peace and Conflict Studies. Active sur la scène internationale, Catherine demeure tout particulièrement impliquée au sein de sa collectivité. Elle a été vice-présidente du Glebe Community Association et a siégé comme membre du Conseil d’administration de la Société Elizabeth Fry d’Ottawa et de l’organisme Good Morning Creative Arts and Preschool.

    Plus de contenu
    ×
  • +

    L'hon. Maryam Monsef

    Ministre de la Condition féminine

    L'hon.  Maryam Monsef

    L'hon. Maryam Monsef

    Ministre de la Condition féminine

    Peterborough-Kawartha

    L’honorable Maryam Monsef, ministre de la Condition féminine, a été élue pour la première fois en 2015 comme députée de Peterborough-Kawartha. Peu après son élection, le premier ministre Justin Trudeau l’a nommée ministre des Institutions démocratiques, un poste qu’elle a occupé jusqu’au début de 2017. Elle est une organisatrice communautaire dévouée, ancienne candidate à la mairie de Peterborough, et colauréate de la Médaille de la paix du YMCA. Maryam est réputée comme étant l’une des personnalités les plus influentes de Peterborough et a représenté sa ville en 2013 à la Commission de la condition de la femme des Nations Unies. Bénévole passionnée, Maryam a siégé aux conseils et comités de plusieurs organismes très en vue. Elle a été la vice-présidente du YWCA de Peterborough et du conseil d’administration d’Haliburton. Elle est également l’ancienne directrice du Groupe de recherche d’intérêt public de l’Ontario et du New Canadians Centre – un organisme sans but lucratif qui se consacre à appuyer les immigrants, réfugiés et autres nouveaux venus dans les régions de Peterborough et de Northumberland. Maryam était la cofondatrice de la Red Pashmina Campaign, une initiative communautaire qu’elle a lancée alors qu’elle était à Trent University et qui, à ce jour, a permis de recueillir plus de 150 000 $ de fonds pour venir en aide aux femmes afghanes. Maryam est titulaire d’un baccalauréat ès sciences avec spécialisation en psychologie de Trent University et elle parle l’anglais, le persan et le dari.

    Plus de contenu
    ×
  • +

    L'hon. Bill Morneau

    Ministre des Finances

    L'hon.  Bill Morneau

    L'hon. Bill Morneau

    Ministre des Finances

    Toronto-Centre

    L’honorable William Francis Morneau, ministre des Finances, est un chef d’entreprise accompli et un bénévole actif au sein de Toronto–Centre depuis plus de 20 ans.

    Lorsque la société de consultation et d’externalisation Morneau Shepell a été fondée, elle employait 200 personnes. Depuis que Bill a assumé la direction de l’entreprise familiale, la société a pris de l’ampleur, et offre aujourd’hui un travail stable et enrichissant à plus de 3 300 familles partout au Canada.

    À titre de membre du Conseil consultatif sur la retraite du gouvernement ontarien, Bill s’est penché sur les questions liées à la retraite et, en 2012, il a été nommé conseiller auprès du ministre ontarien des Finances pour les investissements en matière de retraite.

    La portée du service communautaire de Bill dans Toronto–Centre est étendue. Il a œuvré en faveur des arts, de l’aide aux enfants de la rue et de l’amélioration de l’accès aux soins de santé et de l’éducation. Il a occupé le poste de président de la St. Michael’s Hospital Foundation, et a siègé aux conseils de la Canadian Merit Scholarship Foundation et de Partenariat en éducation. De plus, il a occupé les postes de président des conseils de Covenant House et de l’Institut C.D. Howe.

    À l’échelle internationale, Bill a fondé une école spéciale à l’intention des jeunes somaliens et soudanais dans un camp de réfugiés africains.

    En 2002, Bill a été reconnu parmi les « Top 40 Under 40 » (40 meilleurs leaders de moins de 40 ans) au Canada. Il est coauteur du livre The Real Retirement en plus d’avoir rédigé divers articles sur des questions de politique publique. En outre, Bill est titulaire d’un baccalauréat ès arts de l’Université Western, d’une maîtrise ès arts de la London School of Economics et d’une maîtrise en administration des affaires de l’INSEAD.

    Plus de contenu
    ×
  • +

    L'hon. Seamus O'Regan

    Ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale

    L'hon.  Seamus O'Regan

    L'hon. Seamus O'Regan

    Ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale

    St. John's-Sud-Mount Pearl

    L’honorable Seamus O’Regan, ministre des Anciens combattants et ministre associé de la Défense nationale, a été élu comme député libéral le 19 octobre 2015.

    Pendant près d’une décennie, M. O’Regan a animé l’émission Canada AM de la CTV, où il a appris à apprécier en profondeur les forces du pays et la position unique qu’il occupe sur l’échiquier mondial. En tant que journaliste, il a voyagé partout au monde, de l’Antarctique à l’Afghanistan, pour interviewer des leaders et des vedettes de l’actualité sur des enjeux cruciaux. Plus tôt dans sa carrière, il a travaillé comme conseiller principal en politiques pour Brian Tobin, ancien premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador. Il a également assumé les fonctions d’attaché de direction d’Ed Roberts, alors ministre provincial de la Justice.

    M. O’Regan détient une maîtrise en philosophie de l’Université de Cambridge. Il a étudié les sciences politiques à l’Université St. Francis Xavier et à l’University College de Dublin, ainsi que l’administration des affaires à l’INSEAD, à Paris.

    Il a agi à titre d’ambassadeur national pour la campagne de Bell Cause pour la cause, s’employant avec soin à lutter contre les préjugés entourant les questions de santé mentale.

    Plus de contenu
    ×
  • +

    L'hon. Ginette Petitpas Taylor

    Ministre de la Santé

    L'hon.  Ginette Petitpas Taylor

    L'hon. Ginette Petitpas Taylor

    Ministre de la Santé

    Moncton-Riverview-Dieppe

    L’honorable Ginette Petitpas-Taylor, ministre de la Santé, a été élue en octobre 2015 en tant que députée pour la circonscription de Moncton—Riverview—Dieppe.

    Ginette est l’ancienne présidente du Conseil consultatif sur la condition de la femme au Nouveau-Brunswick et membre de la Coalition pour l’équité salariale. Elle s’est battue avec passion pour les enjeux sociaux, a été bénévole auprès de plusieurs organismes communautaires aux niveaux provincial et régional, notamment la Coalition contre l’abus dans les relations et le comité de prévention du suicide de l’Association canadienne pour la santé mentale à Moncton.

    Ginette a été coordonnatrice des services aux victimes à la GRC de Codiac, où elle a offert des services de counseling aux personnes en situation de crise ainsi que des services d’intervention contre la violence familiale, en plus d’évaluer les risques de violence familiale pour les victimes d’actes criminels. Elle a aussi siégé au Comité consultatif sur la sécurité publique de la ville de Moncton qui, en 1996, a été chargé par le conseil municipal de Moncton d’exercer une influence proactive au sein de la communauté par la promotion de la prévention du crime, en plus de l’aider à réagir aux situations problématiques à mesure qu’elles se présentent.

    Ginette a grandi à Dieppe et elle est titulaire d’un diplôme en travail social décerné par l’Université de Moncton.

    Plus de contenu
    ×
  • +

    L'hon. Jane Philpott

    Ministre des Services aux Autochtones

    L'hon.  Jane Philpott

    L'hon. Jane Philpott

    Ministre des Services aux Autochtones

    Markham-Stouffville

    La Dre Jane Philpott, ministre des Services aux Autochtones, est un médecin de famille et a été chef du service de médecine familiale de l’Hôpital de Markham Stouffville. Elle a également été professeure adjointe au département de médecine familiale et communautaire de l’Université de Toronto. De 1989 à 1998, Jane a travaillé en Afrique de l’Ouest, plus précisément au Niger, où elle a pratiqué la médecine générale et a contribué à élaborer un programme de formation pour les travailleuses et travailleurs de la santé oeuvrant dans les villages. En 2004, elle a mis sur pied la fondation Give a Day to World Aids qui a permis de recueillir plus de quatre millions de dollars en faveur des personnes atteintes du VIH sida en Afrique. En outre, Jane a été commissaire adjointe de TEDxStouffville, une série de vidéos et de conférences, et a été chargée de la médecine familiale au sein de la Toronto Addis Ababa Academic Collaboration, où elle a joué un rôle important afin d’aider l’Université d’Addis Abeba à élaborer le premier programme de formation en médecine familiale pour l’Éthiopie. Jane et son mari, le journaliste de la Canadian Broadcasting Corporation Pep Philpott, ont quatre enfants. Elle est très active au sein de la Community Mennonite Church de sa localité, où elle agit à titre de chant de sa congrégation.

    Plus de contenu
    ×
  • +

    L'hon. Carla Qualtrough

    Ministre des Services publics et de l’Approvisionnement

    L'hon.  Carla Qualtrough

    L'hon. Carla Qualtrough

    Ministre des Services publics et de l’Approvisionnement

    Delta

    Avocate émérite, bénévole dévouée et athlète en natation paralympique, l’engagement de l’honorable Carla Qualtrough, ministre des Sports et des Personnes handicapées, dans la lutte contre les inégalités et la promotion de la diversité fait d’elle une ardente défenseure pour Delta.

    Engagée envers l’équité et l’intégration, Carla a pratiqué dans le domaine des droits de la personne aux niveaux fédéral et provincial. Elle présidait le conseil du ministre sur l’emploi et l’accessibilité de la Colombie-Britannique et elle était arbitre auprès du Tribunal d’appel de la Commission des accidents de travail. Carla est malvoyante depuis la naissance.

    Croyant ardemment que le sport et l’activité physique peuvent changer des vies, Carla a fait du bénévolat aux niveaux local, national et international, notamment avec le Comité international paralympique et les Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015 à Toronto. Elle a été présidente du Comité paralympique canadien et du Centre de règlement des différends sportifs du Canada. Carla a siègé au conseil d’administration du Centre canadien pour l’éthique dans le sport et elle était vice-présidente de la Delta Gymnastics Society. À titre d’athlète, Carla a remporté trois médailles paralympiques et quatre médailles aux championnats mondiaux.

    Carla est titulaire d’un baccalauréat en sciences politiques de l’Université d’Ottawa et d’un baccalauréat en droit de l’Université de Victoria. Parmi les nombreuses distinctions qu’elle a reçues, elle a été nommée six fois l’une des femmes les plus influentes au Canada dans le sport et elle a reçu la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II en 2012.

    Plus de contenu
    ×
  • +

    L'hon. Harjit Sajjan

    Ministre de la Défense nationale

    L'hon.  Harjit Sajjan

    L'hon. Harjit Sajjan

    Ministre de la Défense nationale

    Vancouver-Sud

    L’honorable Harjit Singh Sajjan, ministre de la Défense nationale, a servi le Canada et sa communauté en tant que soldat et policier. Il entend continuer servir son pays, cette fois en tant que député de Vancouver–Sud et ministre de la Défense nationale. Harjit est un lieutenant-colonel à la retraite des Forces armées canadiennes et un ancien combattant. Il a été déployé en Bosnie-Herzégovine et a servi à trois reprises à Kandahar, en Afghanistan. Harjit a reçu de nombreuses récompenses militaires, notamment la Médaille du service méritoire pour avoir contré l’influence des talibans dans la province de Kandahar. Il a aussi reçu l’Ordre du mérite militaire, l’une des plus hautes distinctions militaires. Par ailleurs, Harjit a agi comme aide de camp du lieutenant-gouverneur de la Colombie-Britannique. Harjit a été policier au service de police de Vancouver pendant onze ans. Lorsque ses fonctions ont pris fin, il était agent-détective au sein de l’unité des crimes de gangs, une unité spécialisée dans le crime organisé. Il s’est attaqué sans relâche à la violence commise par les gangs et aux crimes liés à la drogue à Vancouver. Harjit est aussi spécialisé dans la sécurité humaine et il a donné des conférences à un large public au Canada et aux États-Unis.

    Plus de contenu
    ×
  • +

    L'hon. Amarjeet Sohi

    Ministre de l’Infrastructure et des Collectivités

    L'hon.  Amarjeet Sohi

    L'hon. Amarjeet Sohi

    Ministre de l’Infrastructure et des Collectivités

    Edmonton Mill Woods

    L’honorable Amarjeet Sohi est député d’Edmonton Mill Woods et ministre de l’Infrastructure et des Collectivités.

    Avant d’être élu au Parlement en 2015, le ministre Sohi a siégé pendant trois mandats au conseil municipal d’Edmonton. Cette expérience lui a enseigné l’importance des infrastructures comme étant le fondement permettant aux citoyens de bâtir des collectivités fortes, durables et inclusives.

    Déterminé à améliorer les infrastructures et la qualité de vie à Edmonton, le ministre Sohi a représenté la ville à l’Association canadienne du transport urbain et a ardemment défendu le train léger sur rail. Il a également montré à quel point il avait à cœur l’édification de villes inclusives devant l’Alberta Urban Municipalities Association et lorsqu’il a dirigé les initiatives du conseil municipal relatives à l’immigration, au multiculturalisme et à un Edmonton sans racisme.

    Depuis sa nomination au portefeuille de l’Infrastructure et des Collectivités, le ministre Sohi a supervisé la conception et la mise en œuvre rapide d’un plan de plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans, soit le plus vaste plan d’investissement en infrastructure de l’histoire du Canada. Ce plan prévoit l’investissement de montants sans précédent dans le transport en commun, les infrastructures vertes, l’eau potable et le traitement des eaux usées, le logement abordable, les infrastructures favorisant le commerce, les collectivités rurales et nordiques, et bien davantage.

    Le ministre Sohi a reçu plusieurs prix en reconnaissance de son leadership communautaire. Il vit à Edmonton avec son épouse et leur fille.

    Plus de contenu
    ×
  • +

    L'hon. Jody Wilson-Raybould

    Ministre de la Justice et procureure générale du Canada

    L'hon.  Jody Wilson-Raybould

    L'hon. Jody Wilson-Raybould

    Ministre de la Justice et procureure générale du Canada

    Vancouver Granville

    L’honorable Jody Wilson-Raybould, ministre de la Justice et procureure générale du Canada, est une avocate, défenseure des intérêts et chef de file parmi les Premières Nations de la Colombie-Britannique (C.-B.). En tant qu’une ancienne chef régionale de l’Assemblée des Premières Nations de la C.-B., Jody apporte une vaste expérience au Cabinet dans le domaine de la loi, de la fonction publique et de la gouvernance des Premières Nations.

    Après son admission au Barreau en 2000, Jody a commencé sa carrière juridique à Vancouver comme procureure de la Couronne pour la province. Elle a ensuite été conseillère auprès de la Commission des traités de la C.-B., un organisme ayant pour vocation de superviser la négociation des traités entre les Premières Nations et la Couronne. En 2004, Jody a été élue commissaire par le Sommet des chefs des Premières Nations.

    Depuis son élection comme chef régionale de l’Assemblée des Premières Nations de la C.-B. en 2009, Jody se consacre à promouvoir la gouvernance des Premières Nations, l’accès équitable aux terres et aux ressources ainsi que de meilleurs services en matière d’éducation et de soins de santé. Elle a été réélue chef régionale en 2012 et elle a assumé des responsabilités au sein de l’équipe dirigeante de l’Assemblée des Premières Nations dans les dossiers sur la gouvernance et l’édification d’une nation. Elle a autrefois participé au Comité des chefs sur les revendications et présidé le groupe de travail conjoint sur les revendications territoriales globales.

    Bénévole active au sein de sa communauté, Jody a été directrice du Collège Capilano, de la Minerva Foundation for BC Women, du centre culturel Nuyumbalees et du Centre national pour la gouvernance des Premières Nations. Elle a également été directrice du Conseil consultatif des terres des Premières Nations et présidente de l’Administration financière des Premières Nations. La Minerva Foundation et University of Victoria lui ont décerné un prix honorifique récompensant les anciens élèves émérites.

    Jody est une descendante des peuples Musgamagw Tsawataineuk et Laich-Kwil-Tach qui font partie des Kwakwaka’wakw, connus également sous le nom des peuples parlant le Kwak’wala. Elle est membre de la Nation We Wai Kai et elle est mariée au Dr Tim Raybould.

    Plus de contenu
    ×
Top