Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté – Déclaration du chef du Parti libéral

Le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, a fait aujourd’hui la déclaration suivante à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté :

« En cette Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté, nous nous rassemblons pour lutter contre la pauvreté et bâtir un avenir plus juste et plus équitable pour les gens à travers le monde.

Le thème de cette année, Agir ensemble pour donner aux enfants, à leurs familles et à la société les moyens de mettre fin à la pauvreté, souligne le 30e anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant de l’ONU. Aucun enfant ne devrait grandir dans la faim ou sans un endroit sécuritaire où habiter, mais il s’agit de la réalité pour plusieurs des enfants les plus vulnérables du monde. Nous devons en faire plus pour changer cela, et c’est pourquoi nous travaillons pour briser le cycle de la pauvreté en investissant dans l’éducation au pays et à travers le monde. Lors de la présidence canadienne du G7 en 2018, nous avons travaillé avec nos partenaires pour réaliser un investissement sans précèdent de 3,8 milliards de dollars dans l’éducation des femmes et des filles en situation de crise ou de conflit, soit l’investissement le plus important en son genre jamais fait. Plus tard, nous avons poursuivi sur cette lancée en accueillant un investissement additionnel de 527 millions de dollars pour aider les pays en voie de développement à donner à chaque enfant une éducation de qualité et une formation moderne axée sur les compétences. De plus, il y a quelques semaines, nous avons annoncé qu’un gouvernement libéral réélu investira au moins 10 % de l’aide internationale canadienne dans l’éducation et mènera une campagne internationale pour veiller à ce que les enfants vivant dans des camps de réfugiés ou de déplacés aient accès à l’éducation dont ils ont besoin et qu’ils méritent.

Ici au Canada, notre gouvernement libéral a travaillé fort pour lutter contre la pauvreté et pour appuyer les enfants et les familles. Grâce à des mesures comme l’Allocation canadienne pour enfants et la Stratégie de réduction de la pauvreté, notre gouvernement a sorti 900 000 personnes de la pauvreté, dont 50 000 aînés et 300 000 enfants. Le taux de chômage a atteint son niveau le plus bas depuis les années 1970 et les Canadiens ont créé plus d’un million de nouveaux emplois depuis 2015. Tout cela parce que nous avons rejeté les coupes et les mesures d’austérité des conservateurs, choisissant plutôt d’investir dans la classe moyenne et les gens qui travaillent fort pour en faire partie.

Nous avons mis plus d’argent dans les poches des gens en baissant l’impôt de la classe moyenne et en augmentant celui du un pour cent des plus riches. Nous avons cessé d’envoyer des chèques d’allocation pour enfants aux millionnaires afin de pouvoir envoyer plus d’argent aux personnes monoparentales qui occupent deux emplois ou aux familles qui ont du mal à boucler leurs fins de mois. Nous avons bonifié le Régime de pensions du Canada, car dans un pays comme le nôtre, tous les aînés devraient pouvoir joindre les deux bouts.

Ces progrès ont été possibles parce que les Canadiens ont choisi un gouvernement prêt à investir dans les gens et dans les familles. La Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté nous rappelle à quel point ce travail est important – et il nous reste encore beaucoup à faire pour améliorer la vie des plus vulnérables. Le 21 octobre prochain, les Canadiens auront encore une fois un choix à faire concernant notre avenir. Unissons-nous, choisissons d’avancer et continuons de bâtir un Canada meilleur pour tous. »