Déclaration du chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, à l’occasion de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie

TORONTO – Le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, a fait la déclaration suivante aujourd’hui pour souligner la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie :

« Aujourd’hui, je suis fier de réaffirmer l’engagement du Parti libéral à travailler avec les Canadiennes et les Canadiens et tous ceux qui, partout dans le monde, luttent contre l’homophobie et la transphobie.

Tous les gouvernements de même que les individus se doivent de protéger et de promouvoir les droits de la personne. Depuis une génération, nous avons réalisé de grands progrès en garantissant les droits de la communauté LGBTQ2 au Canada, en commençant par enchâsser les droits à l’égalité dans la Charte jusqu’à l’adoption de la Loi sur le mariage civil. Cependant, il y a encore beaucoup à faire pour vraiment mettre fin à la discrimination fondée sur l’orientation et l’identité sexuelles.

En matière des droits des transgenres, je suis particulièrement troublé par la décision des conservateurs d’ajouter des dispositions discriminatoires au projet de loi C-279, le projet de loi sur l’identité et l’expression sexuelles. Je demande à Stephen Harper de faire le nécessaire afin que son caucus sénatorial ne propose pas d’amendements qui ne feraient que marginaliser davantage la diversité au niveau des genres ainsi que les Canadiennes et les Canadiens transgenres. Je lui demande également d’accorder, par cette mesure législative, une protection juridique plus élargie des droits de tous ceux et celles qui font partie de la communauté transgenre et de diverses identités.

Bien que nous nous employions à promouvoir les droits de la personne pour la communauté LGBTQ2 ici chez nous, nous devons aussi contribuer à le faire à l’échelle mondiale. Dans un trop grand nombre de régions du monde, les communautés LGBTQ2 font face à l’intolérance et à des persécutions inadmissibles, et elles sont régulièrement menacées d’emprisonnement ou de mort.

En tant que libéraux, nous faisons front commun pour célébrer et favoriser la diversité, et nous continuerons la lutte pour un monde plus juste, plus égal et plus sécuritaire pour tous nos enfants. »