Déclaration du chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, à propos d’allégations concernant deux députés

MONTRÉAL – Le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, a fait la déclaration suivante aujourd’hui à propos de l’enquête indépendante menée sur les allégations de faute personnelle pesant sur deux députés :

« J’ai reçu toutes les conclusions de l’enquête indépendante que Me Cynthia Petersen, avocate spécialiste des droits de la personne, a menée sur les allégations de faute personnelle grave pesant sur deux députés.

Il était essentiel que cette enquête soit menée rapidement et en toute confidentialité, et je remercie Me Petersen de s’être acquittée de sa tâche de façon exemplaire, notamment en faisant appel à son expérience à titre d’avocate-conseil sur la discrimination et le harcèlement pour le Barreau du Haut-Canada.

Je tiens également à remercier toutes les personnes qui ont participé à cette enquête indépendante.

J’accepte la décision qu’ont prise MM. Massimo Pacetti et Scott Andrews, qui siégeront dorénavant à titre de députés indépendants et ne se porteront pas candidats sous la bannière du Parti libéral dans leur circonscription respective. Je considère en conséquence que le dossier est clos.

Comme je l’ai indiqué précédemment, le Parti libéral du Canada appuie toute mesure constructive permettant d’améliorer la sécurité au travail et d’éviter que le personnel soit victime de harcèlement. Nous devons protéger et encourager toute personne qui fait état d’allégations de cette nature. Dans cette optique, les mesures à venir devraient être axées sur la formation et la prévention, et le Parti libéral du Canada prendra l’initiative de demander à l’ensemble de son personnel ainsi qu’aux membres du caucus de suivre cette formation.

Le but de ce processus était de mener une enquête indépendante, équitable et confidentielle. Je n’ai pas d’autres commentaires à faire à ce sujet. »