Déclaration du Parti libéral du Canada à l’occasion de la Semaine du développement international

OTTAWA – La porte-parole libérale chargée des affaires consulaires, du développement international, de la condition féminine et du sport amateur, la Dre Kirsty Duncan, a fait la déclaration suivante aujourd’hui, à l’occasion de la Semaine du développement international.

« Cette semaine, nous reconnaissons le travail extraordinaire accompli par les agent(e)s de développement qui, ici et à l’étranger, oeuvrent sans relâche pour éliminer la pauvreté et soulager les souffrances des populations les plus vulnérables du monde. Ensemble, nous pouvons et nous devons agir pour éradiquer l’extrême pauvreté.

Malheureusement, alors que le besoin d’aide internationale se fait particulièrement sentir, vu les crises humanitaires en cours dans des pays comme la Syrie, la République centrafricaine et l’Irak – pour ne nommer qu’eux – le Canada fait marche arrière et réduit délibérément les fonds alloués à ces interventions cruciales. Rien qu’en 2014, une somme de 125 millions de dollars inscrite au budget pour venir en aide aux pays les plus vulnérables de la planète, n’a pas été dépensée et a été récupérée par le ministère des Finances. En outre, le mois dernier, le directeur parlementaire du budget a signalé que l’ensemble de l’aide internationale du Canada, exprimée en pourcentage du PIB, a baissé depuis que le gouvernement a lancé, en 2010, son initiative visant à améliorer la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants.

Au nom du Parti libéral du Canada et de notre caucus parlementaire, je demande au gouvernement de renoncer à récupérer les fonds non utilisés et de collaborer avec l’ensemble de la société civile pour que le Canada puisse à nouveau être un acteur engagé et jouer un rôle constructif sur la scène internationale. »