Journée de l’affaire « personne » – Déclaration du chef du Parti libéral

Le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, a fait aujourd’hui la déclaration suivante à l’occasion de la Journée de l’affaire « personne » :

« Emily Murphy. Nellie McClung. Irene Parlby. Louise McKinney. Henrietta Muir Edwards. Ce groupe de femmes albertaines déterminées, appelé également les Célèbres cinq, a lutté pendant des années pour que les femmes obtiennent le droit de devenir sénatrices et soient reconnues comme étant des “personnes” au sens de la loi. Elles ont uni leurs forces pour remettre en cause le statu quo et demander que leur gouvernement reflète réellement ses citoyens et ses citoyennes.

En cette Journée de l’affaire “personne”, nous célébrons l’anniversaire de cette victoire décisive en matière de droits des femmes – un tournant pour notre démocratie. La décision de 1929 a ouvert la voie à d’autres progrès, inspirant des générations futures qui continueraient à militer pour un monde plus égalitaire.

La Journée de l’affaire “personne” tombe durant le Mois de l’histoire des femmes, ce qui nous rappelle que les femmes ont toujours lutté pour le changement. Aujourd’hui, des militantes poursuivent ce travail et, au cours des quatre dernières années, le gouvernement libéral s’est tenu à leurs côtés. Nous avons nommé le tout premier Conseil des ministres paritaire et aidé davantage de femmes à lancer leur propre entreprise. Nous avons lutté contre la violence fondée sur le sexe et réalisé des investissements importants dans l’éducation des femmes et des filles les plus vulnérables. Nous avons travaillé chaque jour pour faire avancer l’égalité des sexes et bâtir un Canada plus juste et plus égal pour tous. Aujourd’hui, nous allons continuer de mettre l’égalité des sexes au centre de toutes nos mesures, qu’il soit question d’éliminer des obstacles sur le marché du travail grâce au congé familial payé garanti, ou encore d’appuyer les organismes qui luttent pour l’égalité des sexes chaque jour.

L’histoire des Célèbres cinq nous rappelle également que nous devons continuer de faire avancer les choses, plus particulièrement quand cela s’avère difficile. En 2019, les droits des femmes ont été menacés partout dans le monde, qu’il s’agisse de la légitimation de la violence fondée sur le sexe ou des attaques portées au libre choix des femmes. Même au Canada, certains politiciens ont l’intention de faire marche arrière en matière de droits et veulent couper l’accès à des services importants comme les centres de santé et d’aide aux victimes d’agression sexuelle. Nous ne pouvons pas perdre de terrain, et la Journée de l’affaire “personne” nous rappelle que si nous travaillons ensemble, nous pouvons gagner les plus dures des batailles. Aujourd’hui, unissons-nous pour bâtir un monde plus égal. Choisissons d’avancer, pour nous tous. »