La politique de la division continue : Andrew Scheer adhère à la rhétorique et aux politiques d’extrême droite

Toronto (Ontario) – Avant l’allocution d’Andrew Scheer à Toronto, le député libéral Ahmed Hussen a souligné le risque économique et les dangers que comporte la constante rhétorique de division du chef conservateur et de ses troupes.

« Andrew Scheer a repris à son compte la même sorte de rhétorique anti-immigration prônée par l’extrême droite qui s’est généralisée dans les partis populistes de droite partout à travers le monde, a déclaré le député libéral Ahmed Hussen. Andrew Scheer propage de fausses informations sur les efforts mondiaux de gestion de l’immigration et a même participé à un rassemblement où un activiste anti-immigration, xénophobe notoire, a prononcé un discours.

C’est cette même politique d’Andrew Scheer et du Parti conservateur qui a retardé de façon considérable le traitement des dossiers de réunification familiale et amputé brutalement les programmes en matière d’immigration et de réfugiés, ce que la Cour fédérale a qualifié de traitement cruel et inhabituel, a ajouté Ahmed Hussen. Que ce soit en attisant les craintes par le biais de l’ouverture de lignes de dénonciation publique et en sabrant les services de santé aux réfugiés ou encore en diffusant des publicités qui colportent de fausses informations et répandent ce qu’il faut bien appeler des théories du complot, les politiciens conservateurs se servent de la politique d’immigration pour attiser la peur et diviser la population – les Canadiennes et les Canadiens ne sont pas dupes. »

Notre gouvernement libéral, pour sa part, considère l’immigration comme une importante politique économique. Comme les études ne cessent de le montrer les unes après les autres, l’immigration crée des emplois, permet de remédier à la pénurie de travailleurs et stimule l’économie. C’est pourquoi nous avons mis sur pied des programmes de premier plan tels que la Stratégie en matière de compétences mondiales, le Volet direct pour les études, le Programme de visa pour démarrage d’entreprise, Entrée express, le Programme pilote d’immigration au Canada atlantique, l’Initiative des communautés francophones accueillantes et le Programme pilote d’immigration dans les communautés rurales et du Nord. Par le biais de ces programmes auxquels ont participé des milliers d’immigrants, des pénuries de main-d’œuvre ont pu être résorbées, de nouvelles entreprises se sont établies au pays et de nouveaux débouchés ont été créés pour l’ensemble de la population canadienne. Ces politiques ont également fait du Canada une destination de choix pour les travailleurs qualifiés du monde entier ainsi que pour les entreprises qui cherchent à investir dans ces ressources talentueuses. Grâce à notre plan, ces personnes peuvent créer un plus grand nombre d’emplois pour les Canadiens et continuer à stimuler l’économie au cours des années à venir.

« Après une décennie de la politique d’immigration désastreuse des conservateurs, le gouvernement libéral restaure la confiance dans le système d’immigration en investissant dans les ressources dont ce dernier a besoin pour attirer de nouveaux arrivants dans notre pays, raccourcir les délais de traitement, et assurer l’égalité et l’équité pour tous, a ajouté Ahmed Hussen. Les Canadiens ne veulent pas revenir en arrière, au temps des méthodes de Stephen Harper qui semaient la division – et Andrew Scheer ne propose rien de plus. »