Le plan de compressions d’Andrew Scheer n’a rien d’un plan économique

VANCOUVER (C.-B.) – À la suite de l’annonce selon laquelle Andrew Scheer a repris à son compte le plan de Doug Ford axé sur des compressions draconiennes et irresponsables, le député libéral Jonathan Wilkinson a souligné le risque que de telles coupes feraient peser sur l’économie et la classe moyenne canadiennes.

« Andrew Scheer prône l’austérité et les compressions budgétaires. Aujourd’hui, il a déchiré sa proposition de deux années de coupes et promet maintenant, à l’instar de Doug Ford, cinq années de coupes, a déclaré le député libéral Jonathan Wilkinson. Les Canadiens ont vu ce que font les politiciens conservateurs. Ils procèdent à des coupes dévastatrices. M. Ford ampute des programmes environnementaux, de santé et d’éducation, et même le financement de bibliothèques. Tout comme ses homologues conservateurs, Andrew Scheer lui emboîte le pas. »

Pour tenir ses promesses, dont un allégement fiscal de 1,7 milliard de dollars aux Canadiens fortunés, Andrew Scheer devra effectuer des coupes draconiennes. La semaine dernière, il a déclaré que chaque dollar de nouvel investissement devrait être assorti d’une compression au dollar près. Que décidera-t-il alors d’amputer pour financer les cadeaux qu’il promet aux mieux nantis? La vérité est que M. Scheer n’a pas de plan économique – il n’a qu’un stratagème de compressions budgétaires et il refuse de dire sur quoi s’abattra le couperet. Il devra sabrer brutalement les programmes et les services qui viennent en aide à la classe moyenne canadienne, dont :

  • la Stratégie sur le logement abordable;
  • le plan de lutte contre les changements climatiques du Canada;
  • le plan de mise en œuvre du programme national d’assurance médicaments;
  • la bonification des prestations versées aux aînés;
  • des taux d’intérêt plus bas sur les prêts étudiants.

L’économie canadienne est aujourd’hui vigoureuse et florissante. Les taux de chômage et de pauvreté ont atteint un creux historique, et plus d’un million de nouveaux emplois ont été créés depuis la fin de l’année 2015. La réussite économique et la remarquable réputation du Canada comme pays où il fait bon investir et faire des affaires seraient compromises avec le plan de compressions d’Andrew Scheer.

« Andrew Scheer n’a pas de plan économique. Il n’a qu’un plan de compressions budgétaires, et il l’invente au jour le jour, a déclaré Jonathan Wilkinson. M. Scheer ne peut tenir ses promesses qu’à condition de procéder à des coupes irresponsables qui menaceraient tous les gains que les Canadiens ont réalisés au cours des quatre dernières années. Les libéraux ont un plan qui fonctionne – un plan qui investit dans les Canadiens et qui mise sur la réussite de la classe moyenne. »