M. Scheer doit annuler l’événement à huis clos faisant la promotion des soins de santé privés

Ottawa (Ontario) – Les députés libéraux John Oliver, Kamal Khera, Sonia Sidhu, Rob Oliphant, l’honorable Dre Hedy Fry, l’honorable Dre Carolyn Bennett et le Dr Doug Eyolfson ont fait la déclaration suivante :

________________________________________

Nous avons appris que les conservateurs d’Andrew Scheer comptent tenir une séance de stratégie privée à huis clos au coût de 250 dollars sur la privatisation des soins de santé. Hier, nous avons écrit à Andrew Scheer pour l’exhorter à annuler cet événement inapproprié.

Pour 250 dollars, les conservateurs vendent un accès à Lisa Raitt, Pierre Poilievre et Marilyn Gladu pour discuter, lors d’une soirée seulement, du « commerce des soins de santé ».

Ils appellent Pierre Poilievre le prochain ministre des Finances et Marilyn Gladu la prochaine ministre de la Santé. C’est totalement inapproprié. Si ce n’est pas vendre l’accès, nous ne savons pas ce qui l’est.

Ce n’est pas par accident que les conservateurs utilisent soins de santé et commerce dans la même phrase. Les Canadiens savent que cela signifie la privatisation.

Le cas des conservateurs en Ontario est alarmant. Doug Ford a récemment été accusé de planifier la privatisation des soins de santé et il a sabré de façon indéfendable le financement destiné aux enfants souffrant d’autisme.

Les libéraux sont déterminés à protéger les soins de santé publics, comme ils l’ont énoncé dans le budget de 2019 en promettant la mise en œuvre du programme national d’assurance médicaments, qui rendra les médicaments sur ordonnance plus abordables et plus accessibles à un plus grand nombre de Canadiens. Entretemps, les conservateurs souhaitent revenir à l’époque où la qualité des soins de santé que vous receviez dépendait de la quantité d’argent que vous pouviez débourser.

Les libéraux sont fiers du système de soins de santé du Canada, qui se fonde sur les besoins, et non sur la capacité à payer. Nous accordons plus d’importance aux patients qu’aux profits et nous croyons que tout ce dont les Canadiennes et les Canadiens devraient avoir besoin pour obtenir des soins de santé au Canada est une carte d’assurance-maladie, pas une carte de crédit. C’est un gouvernement libéral qui a instauré la Loi canadienne sur la santé et notre gouvernement libéral continuera de veiller à ce que tous les Canadiens aient accès à des services de santé et à ce que notre système demeure juste pour tous.

– 30 –

Lettre des députés libéraux à Andrew Scheer : http://www.liberal.ca/wp-content/uploads/2019/04/Lettre-à-Andrew-Scheer-Le-commerce-des-soins-de-santé.pdf