Place aux femmes.
Changeons la politique.

« Le Canada a besoin que davantage de femmes de différents horizons prennent des décisions à Ottawa. Car lorsque les femmes réussissent, nous sommes toutes et tous gagnants. » Justin Trudeau

27 % de femmes à la Chambre des communes

Malgré le fait que les femmes représentent plus de la moitié de la population canadienne, seuls 91 des 338 sièges de la Chambre des communes sont occupés par des femmes, ce qui représente un taux de 27 pour cent seulement. Nous nous devons tous d’améliorer la situation.

Les femmes choisissent de ne pas se présenter ou s’impliquer en politique pour diverses raisons – l’absence de représentation féminine étant la première cause –, mais aussi par manque de soutien financier, par crainte de violence physique ou sexuelle ou d’intimidation, ou encore parce que l’accent est trop souvent mis sur les attributs féminins plutôt que sur l’expérience et la plate-forme politique proposée1. Une étude suggère qu’une femme est 50 pour cent moins susceptible qu’un homme de se porter candidate.

Pour augmenter la participation des femmes, la première étape consiste à créer un espace où elles se sentent en sécurité, habilitées et encouragées à se présenter. Le gouvernement libéral a pris plusieurs mesures à cet égard, notamment en nommant plus de femmes à des postes de responsabilité au sein du gouvernement (premier cabinet paritaire au Canada) et de leadership (présidente du Parti libéral du Canada, chef de cabinet du premier ministre et divers cadres supérieurs de l’équipe libérale). Le gouvernement a aussi présenté de nouvelles mesures législatives pour lutter contre la violence fondée sur le sexe, défini des options plus souples en matière de congés parentaux, appliqué une analyse comparative entre les sexes dans les décisions qu’il prend et protégé les femmes transgenres grâce à l’ajout de l’identité et de l’expression de genre dans les dispositions de la Loi canadienne sur les droits de la personne.

Le Parti libéral a lui aussi pris des mesures importantes. Selon les nouvelles règles du processus d’investiture de 2019, les circonscriptions orphelines doivent prouver qu’elles ont effectué une recherche approfondie de candidates potentielles et d’autres candidats qui représentent la composition démographique de la collectivité. En outre, il continue à promouvoir l’inclusion des femmes à titre de candidates, de gestionnaires de campagne, d’employées du parti et de leaders bénévoles par l’entremise d’initiatives comme « Invitez-la à se présenter » et du Fonds Judy LaMarsh.


1 http://www.un.org/sustainabledevelopment/blog/2017/03/womens-political-parity-slow-to-grow-as-un-launches-latest-women-in-politics-map/

51 % - Proportion de la population canadienne qui s’identifie en tant que femme

27 %
de femmes à la Chambre des communes

29 %
de femmes dans le caucus libéral
(dont quatre nouvelles élues l’année dernière!)

50 %
de femmes au cabinet

#Invitezlaasepresenter

En 2015, l’initiative « Invitez-la à se présenter » a encouragé plusieurs femmes à se porter candidates pour le Parti libéral. Nous connaissons tous une femme dans notre collectivité qui est une leader naturelle et nous devons l’encourager à s’impliquer.

Trop souvent, certaines femmes qui seraient des candidates et des parlementaires extraordinaires ne sont pas encouragées à se porter volontaires ou pensent ne pas posséder les aptitudes nécessaires pour réussir en politique2.

Outre les courses à l’investiture, il existe de nombreux moyens de s’impliquer pour changer la donne. Qu’il s’agisse de faire du bénévolat, de s’impliquer dans l’association de circonscription ou la section locale de la Commission féminine, ou encore de jouer un rôle clé dans une équipe de campagne, il est important que davantage de femmes se sentent habilitées à assumer ces fonctions. Lorsqu’une femme fait le grand saut, c’est souvent parce qu’un collègue, un ami ou un membre de la famille en qui elle a confiance l’a encouragée à le faire.


2 http://www.un.org/womenwatch/daw/egm/eql-men/FinalReport.pdf

Soyez cette personne et invitez-la à se présenter dès aujourd’hui :

Invite Her to Run 2018 - FR

Faites un don pour appuyer
les candidates libérales

Le manque de soutien financier constitue encore un obstacle important pour de nombreuses femmes qui envisagent de se présenter aux élections. Le Fonds Judy LaMarsh aide à alléger ce coût pour les candidates libérales. Dès aujourd’hui, faites un don à ce fonds financé par la base pour changer les règles du jeu.


Faites un don maintenant