Acheminer les produits canadiens vers les marchés

◂ Retour

Nous accroîtrons les possibilités d’exportation qui profitent au Canada.

Le commerce est vital pour notre économie. Il favorise l’accès aux marchés, le développement des entreprises et la création d’emplois bien rémunérés pour la classe moyenne (dans ce secteur, les salaires sont en moyenne 50 % plus élevés que dans les secteurs qui ne sont pas axés sur l’exportation). C’est une bonne nouvelle pour les gens de la classe moyenne et les communautés en général.

Toutefois, l’approche de Stephen Harper en matière de commerce a été un échec jusqu’ici. Les conservateurs ont enregistré le plus important déficit de l’histoire du Canada, et la population canadienne en paie le prix par des pertes d’emplois.

Même si des accords de libre-échange ont été conclus sous sa gouverne, M. Harper ne fait rien pour aider les entreprises et les entrepreneurs d’ici à réussir sur les nouveaux marchés et à créer de la richesse et des emplois.

Lorsqu’ils sont bien négociés et mis en oeuvre, les accords de libre-échange sont bénéfiques pour l’économie canadienne. C’est pourquoi nous examinerons attentivement tous les débouchés commerciaux qui s’offrent actuellement au Canada et explorerons le potentiel de relations commerciales plus solides avec des marchés établis ou émergents comme la Chine et l’Inde.

Nous développerons une nouvelle stratégie pour promouvoir nos exportations qui aidera les entreprises à tirer parti des nouveaux accords de libre-échange.

Évaluez cette politique.