Armes à feu

◂ Retour

Nous prendrons des mesures pour débarrasser nos rues des armes de poing et des armes d’assaut.

Au cours des dix dernières années, Stephen Harper n’a pas cessé d’assouplir nos lois sur les armes, rendant ainsi les Canadiennes et les Canadiens plus vulnérables, et les villes, plus dangereuses.

C’est pourquoi nous prendrons des mesures concrètes pour qu’il soit plus difficile pour les criminels de mettre la main sur une arme. Voici ce que nous ferons :

  • Nous annulerons les changements apportés par le projet de loi C-42 qui autorisent le transport d’armes prohibées ou à autorisation restreinte sans permis, et nous remettrons le pouvoir de décision en matière d’armes entre les mains de la police, et non des politiciens.
  • Nous verserons 100 millions de dollars tous les ans aux forces spéciales de la police affectées aux armes à feu et aux gangs de rue pour retirer les armes illégales de la rue et réduire la violence liée aux gangs de rue.
  • Nous inclurons dans le Comité consultatif canadien sur les armes à feu de nouvelles personnes informées : agents de la paix, spécialistes de la santé publique, représentants de groupes de femmes et membres du milieu juridique.
  • Nous exigerons une vérification rigoureuse des antécédents pour toute personne cherchant à se procurer une arme de poing ou une arme à feu à autorisation restreinte.
  • Nous obligerons les acheteurs à présenter leur permis lors de l’achat d’une arme à feu, et les vendeurs à en vérifier la validité avant de conclure la vente.
  • Nous exigerons des vendeurs qu’ils tiennent un inventaire de leurs armes à feu et un registre de leurs ventes afin d’aider la police dans ses enquêtes sur le trafic et autres crimes impliquant des armes.
  • Nous appliquerons sans attendre le règlement sur le marquage des armes à feu importées que ne cesse de reporter M. Harper.
  • Dans le cadre de notre investissement majeur dans les infrastructures frontalières, nous financerons les technologies qui permettront à nos garde-frontières de mieux détecter les armes à feu provenant des États-Unis pour empêcher leur entrée au Canada.

Nous ne créerons pas de nouveau registre des armes d’épaule pour remplacer celui qui a été aboli.

Enfin, nous veillerons à ce que le Canada devienne signataire du Traité sur le commerce des armes.

Évaluez cette politique.