Changements climatiques

Téléchargez le PDF

Nous assurerons un leadership à l’échelle nationale et collaborerons avec les provinces et les territoires pour lutter contre les changements climatiques, mettre un prix sur le carbone et réduire la pollution qu’il cause.

Les changements climatiques représentent une menace sérieuse et immédiate pour nos communautés et notre économie. Stephen Harper a eu près d’une décennie pour répondre à cette menace, mais il ne l’a pas fait. Son manque de leadership a terni la réputation du Canada sur la scène internationale, nuisant ainsi aux entreprises canadiennes qui souhaitent être compétitives.

Les provinces et les territoires reconnaissent qu’il faut agir maintenant, et ils ont déjà commencé à mettre un prix sur le carbone et à prendre des mesures pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Nous mettrons fin à la ronde des partis fédéraux – de toutes allégeances – qui fixent des cibles arbitraires sans mettre en place un véritable plan fédéral-provincial-territorial.

Nous tendrons plutôt la main aux chefs des provinces et des territoires pour élaborer de réelles solutions qui respectent l’obligation universelle de protéger la planète, tout cela en stimulant notre économie. Ensemble, nous assisterons à la Conférence de Paris sur le climat, puis dans les 90 jours qui suivront, nous nous rencontrerons officiellement pour établir un cadre pancanadien de lutte contre les changements climatiques.

Nous collaborerons pour fixer des cibles nationales de réduction des émissions, et nous veillerons à ce que les provinces et les territoires bénéficient d’un financement fédéral ciblé et de la latitude nécessaire pour élaborer leurs

propres politiques, notamment sur le prix du carbone, afin que nous atteignions ces cibles.

Ces objectifs devront tenir compte du coût économique et de l’impact catastrophique qu’aurait une augmentation de plus de deux degrés de la température moyenne du globe, ainsi que de la nécessité d’une contribution du Canada aux efforts engagés pour éviter que cela ne se produise.

Notre partenariat avec les provinces et les territoires aura pour fruit la création d’un Fonds pour une économie à faibles émissions de carbone. S’appuyant sur le nouveau cadre pancanadien, ce fonds financera les projets qui réduiront considérablement les émissions de carbone. Durant notre premier mandat, nous verserons deux milliards de dollars dans ce fonds.

Nous protégerons nos communautés des problèmes liés aux changements climatiques et nous stimulerons notre économie en réalisant de nouveaux investissements considérables dans l’infrastructure verte.

Nous respecterons l’engagement que nous avons pris au G20 et, à moyen terme, supprimerons graduellement les subventions accordées à la production de combustibles fossiles.

De concert avec les États-Unis et le Mexique, nous définirons également une ambitieuse entente nord-américaine sur l’énergie propre et l’environnement.

Évaluez cette politique.