Priorités stratégiques

Téléchargez le PDF

Nous entamerons immédiatement un processus d’examen transparent et ouvert de nos capacités de défense dans le but d’améliorer l’efficacité de nos forces armées et de mieux les équiper.

La Stratégie de défense Le Canada d’abord, lancée en 2008 par Stephen Harper, est sous-financée et désuète. C’est pourquoi nous réexaminerons les programmes et les capacités actuelles et établirons un plan réaliste pour consolider les Forces armées canadiennes.

Nous développerons ces forces pour en faire une armée flexible, efficace et bien équipée qui peut tout autant défendre le Canada et l’Amérique du Nord qu’apporter un soutien lors de catastrophes naturelles et de missions d’aide humanitaire ou de maintien de la paix, voire constituer une force de dissuasion et de combat.

Nous continuerons de collaborer avec les États-Unis pour défendre l’Amérique du Nord sous l’égide du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD) et de contribuer à assurer la sécurité sur le territoire de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN).

Nous veillerons à ce que l’équipement soit acquis rapidement et sous une supervision rigoureuse du Parlement.

Nous accorderons de nouveau la priorité à la surveillance du territoire canadien et de ses approches, en particulier dans l’Arctique, en plus d’augmenter le nombre de Rangers canadiens.

Nous continuerons d’appuyer, au cas par cas, les opérations internationales de paix et de sécurité et les missions de soutien humanitaire mises en oeuvre par les Nations Unies ou des partenaires régionaux.

Nous apporterons une assistance sur le plan de la sécurité nationale et interviendrons en cas de catastrophe naturelle, au Canada comme ailleurs.

Pour aider nos partenaires régionaux et locaux à prévenir la propagation du terrorisme et de la radicalisation, nous élargirons considérablement la portée des missions d’aide à la formation. Afin de développer ces partenariats, nous soutiendrons les initiatives qui visent à accueillir et à former les étudiants militaires étrangers.

Nous mènerons un examen approfondi des mesures visant la protection de la population canadienne et des infrastructures essentielles contre les cybermenaces.

Nous accorderons une place très importante au bien-être des membres en service des Forces armées canadiennes, ce qui entraînera la création d’une politique de tolérance zéro envers le harcèlement sexuel, de services adéquats de soutien en santé mentale et de services d’orientation professionnelle de haute qualité.

Nous ferons aussi de nouveaux investissements importants en vue de respecter l’obligation sacrée que nous avons envers nos anciens combattants

Évaluez cette politique.