Sécurité de la retraite

Nous offrirons aux Canadiens une retraite plus sûre.

Après avoir travaillé fort toute leur vie, les Canadiennes et Canadiens méritent une retraite sûre et digne. Pourtant, présentement, trop de Canadiens se demandent quand cela arrivera, ou même si cela arrivera un jour.

Nous aiderons les Canadiens à concrétiser leur objectif pour une retraite sûre.

Cette sécurité commence par un programme de revenu de retraite stable et bien établi. Nous collaborerons avec les provinces et les territoires, les travailleurs, les employeurs et les organismes de retraite pour améliorer le Régime de pensions du Canada.

Nous n’éliminerons pas le fractionnement du revenu de retraite pour les aînés.

Nous rétablirons l’âge d’admissibilité à la Sécurité de la vieillesse (SV) et au Supplément de revenu garanti (SRG) à 65 ans, ce qui permettra de mettre en moyenne 13 000 $ chaque année dans les poches des Canadiens dont le revenu est le plus faible à l’atteinte de l’âge de la retraite.

Nous aiderons des centaines de milliers d’aînés à sortir de la pauvreté en augmentant de dix pour cent le SRG pour les aînés à faible revenu vivant seuls. Cela donnera à un million de nos aînés les plus vulnérables – qui sont souvent des femmes – presque 1 000 $ de plus chaque année.

Étant donné que de nombreux aînés vivent avec un revenu fixe, nous mettrons en place une nouvelle mesure, l’indice des prix à la consommation pour aînés, pour que les prestations de la Sécurité de la vieillesse et du Supplément de revenu garanti suivent la hausse réelle des coûts que subissent les aînés.

Nous rendrons aussi les prestations de compassion plus souples et plus accessibles pour que ceux qui s’occupent d’un être cher gravement malade – et non plus seulement si cette personne risque de mourir – puissent obtenir six mois de prestations.

Évaluez cette politique.