Un nouvel Accord sur la santé

Téléchargez le PDF

Nous rendrons les soins à domicile plus accessibles, les médicaments sur ordonnance plus abordables et les soins de santé mentale plus accessibles.

Le système canadien de soins de santé universel et public est une source de fierté – tout autant qu’une source de sécurité économique pour la classe moyenne et ceux qui travaillent fort pour en faire partie. Les Canadiens en bonne santé physique et mentale travaillent, sont productifs et contribuent à notre économie, sans compter qu’ils mènent une vie plus saine et plus heureuse.

Malgré la valeur et l’importance de notre système de soins de santé, cela fait plus d’une décennie qu’un premier ministre canadien a rencontré ses homologues provinciaux et territoriaux pour discuter des moyens d’améliorer le programme pour qu’il réponde aux besoins actuels et soit en mesure de relever les défis inhérents à une population vieillissante.

Nous reprendrons cette conversation importante et assurerons le leadership collaboratif fédéral qui a manqué durant la décennie de pouvoir de M. Harper.

Nous négocierons un nouvel Accord sur la santé avec les provinces et les territoires, qui inclura une entente de financement à long terme.

Nous nous engageons à investir immédiatement trois milliards de dollars au cours des quatre prochaines années pour améliorer quantitativement et qualitativement l’offre de services de soins à domicile aux Canadiens. Cela passe par l’accès à des fournisseurs de soins à domicile compétents, à de l’aide financière lorsqu’ils doivent prendre soin d’un être cher et, au besoin, à des soins palliatifs.

Pour aider les familles à prendre soin d’un être cher à domicile, nous assouplirons les prestations de compassion de l’assurance-emploi et en faciliterons l’accès pour qu’elles ne se limitent plus aux services de soins de fin de vie.

Nous favoriserons aussi la collaboration pancanadienne en matière d’innovation en santé et faciliterons l’accès aux médicaments d’ordonnance nécessaires. De concert avec les gouvernements provinciaux et territoriaux, nous achèterons les médicaments sur ordonnance en vrac, ce qui permettra aux gouvernements canadiens de payer les médicaments moins cher et de les rendre plus abordables pour les Canadiens.

Nous augmenterons l’offre de services de santé mentale de première qualité pour les Canadiens qui en ont besoin, comme les anciens combattants et les premiers intervenants.

Pour aplanir les obstacles et assurer l’égalité des chances pour tous les Canadiens qui vivent avec un handicap, nous consulterons les provinces, les territoires et d’autres intervenants pour déposer une Loi nationale sur les handicaps.

Évaluez cette politique.