Résolution de politique 159

159. Résolution prioritaire : Fracturation hydraulique

ATTENDU QUE des opérations de fracturation hydraulique continuent de se produire dans notre pays, que chacune de ces propositions suscite la controverse et que les mêmes questions sont souvent soulevées sans qu’aucune résolution ne soit prise;

ATTENDU QUE le discours sur la fracturation hydraulique repose rarement sur une évaluation factuelle ou objective et que le grand public croit souvent qu’un problème se pose lorsqu’un secteur industriel tout entier fait l’objet d’une attention spéciale dès lors qu’il est question de contaminer en secret les réserves d’eau douce du Canada;

ATTENDU QUE les produits chimiques utilisés ne sont pas évalués à cause d’arguments liés au secret privatif ou commercial;

ATTENDU QUE les résidents des Territoires du Nord-Ouest ont le droit de savoir quelles sont les pratiques exemplaires et ce que les industriels peuvent injecter dans le sol pour produire du gaz de schiste;

ATTENDU QUE les résidents des Territoires du Nord-Ouest ont le droit de protéger l’environnement tout autant que la confiance du grand public;

ATTENDU QUE les décisionnaires du pays tout entier, à quelque niveau que ce soit, doivent être en mesure de tenir compte des implications économiques, sociales et environnementales pour appuyer le développement économique et préserver l’environnement pour les générations à venir;

IL EST RÉSOLU QUE le Parti libéral du Canada propose une évaluation environnementale nationale de la fracturation hydraulique qui:

Parti libéral du Canada (Territoires du Nord-Ouest)