Thomas Mulcair évite encore les questions sur les promesses vides du NPD

MONTRÉAL – Après avoir réalisé sa meilleure imitation de Stephen Harper en évitant les journalistes et les Canadiennes et Canadiens depuis le début de la campagne, Thomas Mulcair commencera-t-il enfin à répondre aux questions?

M. Mulcair avouera-t-il aux employés de restaurants que sa promesse de salaire minimum est un mirage et qu’aucun d’entre eux ne pourra en bénéficier?

Questions clés sur les contradictions de M. Mulcair :

  1. Pourquoi Thomas Mulcair trompe-t-il les Canadiennes et les Canadiens en faisant l’éloge d’un « salaire minimum fédéral » dont bénéficierait moins d’un pour cent de la main-d’œuvre canadienne?
  2. Pourquoi Thomas Mulcair dit-il qu’il rétablira l’équité, mais s’oppose au plan de Justin Trudeau qui pourrait faire économiser jusqu’à 1 350 $ par an aux familles de la classe moyenne grâce à une réduction de leur taux d’imposition?
  3. Pourquoi Thomas Mulcair s’oppose-t-il au plan de Justin Trudeau qui prévoit de demander aux Canadiennes et Canadiens les plus riches de payer un peu plus afin que les familles en aient moins à payer?
  4. Pourquoi Thomas dit-il des choses différentes sur le même sujet selon l’endroit où il se trouve au pays? « [Mulcair] fait des pieds et des mains pour ne pas laisser transparaître les contradictions du NPD… Le chef du NPD se faufile à travers des positions opposées qui menacent de lui causer des ennuis dans différentes parties du pays… des positions populaires pour lui au Québec, mais qui lui nuisent énormément ailleurs au pays. » (National Post, 20 juillet 2015)
  5. Pourquoi Thomas Mulcair veut-il se débarrasser de la Loi sur la clarté et ainsi permettre aux séparatistes de diviser le Canada plus facilement?

Justin Trudeau est le seul aspirant au poste de premier ministre qui a un plan pour changer ensemble, pour stimuler l’économie, pour aider la classe moyenne et pour rétablir l’équité.