Trudeau propose un plan pour rétablir les relations du Canada avec les peuples autochtones

MONTRÉAL – Les libéraux ont un plan pour du vrai changement qui rétablira la relation entre le gouvernement fédéral et les peuples autochtones, a déclaré aujourd’hui le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, devant la 36e assemblée générale annuelle de l’Assemblée des Premières nations.

« Les Canadiennes et les Canadiens reconnaissent qu’il est urgent de renouveler la relation de nation à nation entre le gouvernement fédéral et les peuples autochtones en misant sur le respect, la reconnaissance des droits et un engagement de mettre fin au statu quo, a dit M. Trudeau. Un gouvernement libéral reconnaîtra les gouvernements autochtones comme partenaires à part entière dans la fédération, et il travaillera avec les peuples indigènes pour instaurer l’équité et l’égalité des chances au Canada. »

M. Trudeau a souligné plusieurs engagements, notamment l’élaboration d’un Cadre de réconciliation fédéral qui reconnaît les titres et les droits autochtones, y compris les droits issus de traités; la tenue d’une réunion obligatoire annuelle entre le premier ministre et les chefs des premières nations; et la mise en œuvre des recommandations de la Commission de vérité et de réconciliation au moyen d’un nouveau Conseil national pour la réconciliation. Par ailleurs, un gouvernement libéral assurera ce qui suit : un retour aux principes et aux objectifs de l’Accord de Kelowna; une nouvelle relation financière – en haussant tout d’abord le plafond de 2 % sur le financement des programmes à l’intention des Premières nations; des investissements significatifs en éducation, y compris de nouveaux investissements pour soutenir et préserver les langues et la culture autochtones; et la tenue immédiate d’une enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées.

« Alors que M. Harper a laissé l’idéologie éclipser la justice et l’équité – minant davantage la relation avec les Premières nations – un gouvernement que je dirigerai travaillera pour éliminer les inégalités entre les peuples autochtones et non autochtones, a déclaré M. Trudeau. En collaborant, nous pourrons réaliser de vrais changements et créer une société où la place des peuples autochtones est reconnue, pour le plus grand bien du pays que nous partageons. »