VÉRIFICATION DES FAITS : M. Harper refuse de porter le blâme pour son échec en matière d’économie

OTTAWA – Stephen Harper blâme tout le monde sauf lui-même pour sa mauvaise gestion économique.

« …nous sommes dans une période économique très incertaine, risquée et instable. Aucun de ces problèmes n’a été généré dans notre pays et les Canadiens le comprennent… »
(Stephen Harper, Conférence de presse à Clarence-Rockland, ON, 23 août 2015)

Vraiment? Le Canada est le seul pays du G7 en récession – la deuxième récession depuis que M. Harper est au pouvoir – et tout ça en raison de la mauvaise gestion des conservateurs.

  • Stephen Harper affiche le pire bilan de croissance économique de tous les premiers ministres depuis R. B. Bennett dans les années 30.
  • Les politiques de M. Harper profitent aux mieux nantis tout en laissant la classe moyenne prendre du retard.
  • M. Harper fait fi des mises en garde concernant les bulles immobilières et la faiblesse des banques aux États-Unis.
  • M. Harper a dépensé trois fois plus que le taux d’inflation.
  • M. Harper a éliminé toutes les réserves fédérales d’urgence antérieures et les marges de prudence.
  • M. Harper a enfilé huit déficits consécutifs, et malgré que certains se plaisent à prétendre le contraire, cette année il en présentera un autre.

Tout comme pour le scandale du Cabinet du premier ministre avec Mike Duffy, Stephen Harper ne dit pas la vérité aux Canadiennes et aux Canadiens. On ne peut pas lui faire confiance.